Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Parlement

Loi de programmation ou loi de finances : les collectivités demandent de la visibilité

Publié le 12/11/2020 • Par Pascale Tessier • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

futur-avenir-choix-decision
Delphotostock / AdobeStock
Entre loi de programmation et loi de finances voire loi de financement, le cœur des élus n’en finit plus de balancer. S’ils réclament plus de visibilité, ils refusent, pour autant, de se voir imposer un cadre trop contraignant.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« La loi de programmation ? C’est Cahors ! » Si certains élus sont convaincus par le bien-fondé de la contractualisation avec l’État, d’autres restent dubitatifs voire arc-boutés sur la défensive. À l’heure où ils réclament plus de visibilité de leurs recettes que la crise sanitaire a contribué à opacifier, les élus locaux ont du mal à trancher entre une loi de programmation synonyme d’anticipation et la loi de finance dont ils peuvent estimer s’accommoder des contours. Le débat reste grand ouvert.

  • Impact financier du Covid-19 : derrière la guerre des chiffres, une crise de confiance

« Les collectivités territoriales ont besoin d’une loi de programmation pour investir et anticiper. Un cadre pour se projeter, comme les cycles pluriannuels auxquels elles sont habituées. C’est une sorte de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loi de programmation ou loi de finances : les collectivités demandent de la visibilité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement