Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Habitat insalubre

Marseille : la réhabilitation du centre ancien se fait attendre

Publié le 06/11/2020 • Par Caroline Garcia • dans : Actu expert santé social, France

Crédit : BMPM
Crédit : BMPM BMPM
Deux ans après les effondrements des immeubles de la rue d’Aubagne qui ont tué huit personnes, les nouveaux exécutifs de la ville de Marseille et de la métropole Aix-Marseille-Provence doivent encore s’entendre pour avancer sur des dossiers complexes et coûteux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le 5 novembre 2018, deux immeubles s’effondraient rue d’Aubagne, au centre de Marseille, causant la mort de huit personnes. Deux ans après le drame, le bâti marseillais a largement révélé ses faiblesses, avec plus de 300 arrêtés de péril grave et imminent pris et trois milliers de résidents délogés. Et si dans la foulée du drame, des mesures ont été annoncées de toutes parts pour lutter contre l’habitat indigne et insalubre, la situation n’a plus vraiment évolué depuis plusieurs mois.

  • Le drame de Marseille, révélateur de la complexité de la lutte contre l’habitat indigne

Elue maire de Marseille en juin au sein d’une union de gauche, Michèle Rubirola est très attendue par la population sur sa politique du logement. Un domaine qui compte parmi les nouvelles priorités de la municipalité ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Marseille : la réhabilitation du centre ancien se fait attendre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement