Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par ARTERIA

Objets connectés : un nouveau vecteur d’économies pour les territoires moins denses ?

Publié le 10/11/2020 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

Impression
D.R.
Simples à installer, moins coûteux, les objets connectés ont beaucoup à apporter aux collectivités, même rurales. En contrôlant et agissant sur les équipements et bâtiments à distance, ils permettent de gagner du temps, de la sérénité et de faire des économies.

Cet article fait partie du dossier

La commande publique dans tous ses états

Télétravail, consultations à domicile par visioconférence, cours en ligne, démarches administratives dématérialisées… Les technologies de communication ont été un allié de poids depuis le début de la pandémie.

Au-delà des visioconférences et du télétravail, le numérique a cependant d’autres atouts à offrir pour permettre le maintien des activités à distance ou encore dégager des économies en un temps où les collectivités sont, elles-aussi, éprouvées. En particulier, les objets connectés ont aujourd’hui acquis suffisamment de maturité pour être de véritables outils d’optimisation et de simplification au service des acteurs des territoires.

Les dernières technologies radio bas débit permettent notamment de connecter tous types de systèmes à un coût réduit, tout en ayant une autonomie sur pile pouvant atteindre plusieurs années. C’est le cas de la technologie LoRa d’origine française que déploie Arteria, filiale de RTE spécialisée dans l’aménagement numérique des territoires.

Quels usages privilégier pour les territoires moins denses ?

Éclairages, bâtiments, espaces publics, réseaux, mobiliers urbains, environnement… La liste des éléments pouvant être connectés est longue chez les collectivités locales. Certaines solutions semblent néanmoins plus à même de répondre aux problématiques des collectivités rurales et des structures territoriales de tailles modestes.

  1. La gestion des fluides dans les bâtiments publics

Les bâtiments publics représentent 75 % des consommations d’énergie des communes et intercommunalités. Grâce au sous-comptage et à un relevé horaire, il est possible d’identifier les équipements ou plages horaires avec le plus de consommation et d’ajuster les comportements, ou de réparer les fuites.

  1. La gestion de l’accueil du public

L’accueil du public nécessite un suivi exigeant, et c’est encore plus vrai dans le contexte sanitaire actuel. Les objets connectés peuvent faciliter cette supervision en apportant une visibilité sur la qualité de l’air dans les bâtiments, ou encore sur le taux de fréquentation de salles.

CaptureEcran_TdB_OK

CaptureEcran_TdB2_OK

  1. La prévention des risques

Pour les communes étendues sur un grand territoire ou soumises aux aléas climatiques, l’équipement en objet connectés peut être une façon de répondre aux enjeux de sécurité. La détection d’intrusions ou le suivi du niveau d’un cours d’eau peuvent ainsi être assurés par des capteurs autonomes en énergie, à distance.

  1. Le suivi des équipements publics

Dans encore beaucoup de cas, la supervision du fonctionnement ou de l’état d’équipements s’effectue par un déplacement. Des solutions existent pourtant, par exemple pour contrôler le fonctionnement d’équipements électriques à distance, ou le taux de remplissage de containers d’apport volontaire.

Une technologie innovante et accessible pour les petites collectivités

Lorsque l’on pense aux territoires intelligents, les projets qui font référence se chiffrent en millions et parfois en dizaines de millions d’euros. Il existe pourtant des solutions accessibles pour les communes de taille modeste. C’est le cas des offres IoT Easy City développées par Arteria, qui affichent des tarifs à partir de 3 000 euros HT.

Ces offres « clés en main » intègrent cinq capteurs, la connectivité radio nécessaire pour l’émission des données, la mise à disposition d’une interface de visualisation et d’alertes ainsi que le support, pour une durée de trois ans.

D’autres offres, plus transversales (connectivité, plateforme) et destinées à mettre en place un socle technologique à même de servir l’innovation du territoire, sont également disponibles pour les communautés d’agglomération, les départements et syndicats d’énergie.

 

Arteria_horizontal_fond_blanc_signatureArteria est une filiale de RTE (Réseau de transport d’électricité), et est engagée depuis 18 ans dans l’aménagement numérique des territoires en valorisant le patrimoine télécom de RTE (24 000 km de réseaux de fibres optiques, plusieurs milliers de points hauts 3G/4G/5G). Ce réseau de fibres optiques et de points hauts est mis à la disposition de tous les opérateurs télécoms, en particulier pour les besoins des collectivités territoriales. Depuis 2017, Arteria s’appuie sur la technologie innovante LoRaWANTM pour proposer des services d’internet des objets.

 

Contenu proposé par ARTERIA.

Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Objets connectés : un nouveau vecteur d’économies pour les territoires moins denses ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement