Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

Déserts médicaux : une nouvelle carte veut rouvrir le débat

Publié le 05/11/2020 • Par Isabelle Raynaud • dans : France

deserts-medicaux-sante-medecine
ALF photo / AdobeStock
En cette période de crise sanitaire, l'accès à la santé reste une difficulté pour de nombreux citoyens. Une nouvelle cartographie des déserts médicaux vient ajouter de l'eau à un moulin déjà bien fourni.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Guide Santé dévoile ce 5 novembre une cartographie de la France qui présente, selon des critères choisis, les déserts médicaux. Le site privé de santé publique s’est basé sur les données de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques), notamment l’indicateur d’accessibilité potentielle localisée (APL) au médecin, qui s’exprime en nombre de consultations accessibles par an par habitant.

Cet indicateur avait permis de redéfinir les déserts médicaux en novembre 2017.

Mais le Guide Santé a ajouté deux autres critères. « Est un désert médical, une zone qui cumule les trois difficultés suivantes : l’APL aux médecins généralistes est inférieure à 2,5 consultations par an et par habitant ; la première pharmacie est située à plus de 10 minutes de trajet motorisé ; et le premier établissement de soins d’urgence est situé à plus de 30 minutes de trajet motorisé », explique la méthodologie de l’étude.

« Pas de déserts stricto sensu »

Le résultat est logique : pour l’entreprise, seuls 12% des Français vivent dans un désert médical. Et en regardant la carte au niveau régional, la situation semble idyllique  avec seulement du vert ! Il faut zoomer au niveau des communes pour voir apparaître les difficultés :

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux : une nouvelle carte veut rouvrir le débat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement