Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Crise sanitaire

Confinement : l’échec du pilotage des données localisées

Publié le 06/11/2020 • Par Alexandre Léchenet Isabelle Raynaud • dans : A la une, France

mask
CC by vperemen
Le retour du confinement national signe aussi l’échec du pilotage, au niveau des territoires, de l’épidémie. Des élus se plaignent du manque de transparence dans les indicateurs localisés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Départements en zones d’alerte maximale, métropoles sous couvre-feu: le confinement national annoncé le 28 octobre par Emmanuel Macron est un constat d’échec pour ces différentes stratégies localisées de maîtrise de l’épidémie en œuvre pendant l’été. Un échec également de son pilotage, avec des indicateurs qui n’ont pas été stabilisés.

Dans son avis du 26 octobre, le conseil scientifique donne quelques pistes. Il préconise la mise en place d’indicateurs sanitaires sur la survenue des cas, c’est-à-dire les taux d’incidence, «qui permettent une évaluation à court terme (1) de l’efficacité des mesures visant à prévenir les infections», et ceux de «la survenue des formes graves» (hospitalisations et réanimations). Elle recommande aussi des «indicateurs de la mobilité des personnes» qui «permettent une évaluation immédiate de l’efficacité de mesures visant à restreindre les déplacements». Il suggère notamment l’utilisation des indicateurs produits par Google ou Facebook, et les données des opérateurs mobiles.

Circuits d’information complexes

Le conseil scientifique propose également de tirer parti du confinement, période de « contrôle dur » du virus, pour mieux organiser le triptyque « tester-tracer-isoler », qui n’a pas été efficace ces derniers mois. Dans cette optique, les métropoles souhaitent jouer un rôle de coordinateur et espèrent une meilleure circulation de l’information.

« On ne peut pas avoir des discours prônant la territorialisation et avoir des circuits d’information aussi complexes », déplore Emmanuel Heyraud, directeur de la cohésion sociale et du développement urbain au sein de France Urbaine, qui regrette qu’après le premier confinement, des leçons n’aient pas été tirées, notamment sur

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Confinement : l’échec du pilotage des données localisées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement