Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Fiche finance] Covid

Manager un mandat aléatoire

Publié le 03/11/2020 • Par Auteur associé • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Fiches Finances, France

AdobeStock_284654276
©Vittaya_25 - Adobe Stock
En pleine crise du Covid-19, les mandats municipaux et intercommunaux démarrent dans des conditions délicates et jusqu’ici inconnues. Dans quelques mois, départements et régions seront logés à la même enseigne, exigeant des directions générales et financières un management adapté de la mandature.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ce n’est pas inspiré par Dolto mais un mandat se joue dans les 18 premiers mois. L’essentiel de ce qui sera réalisé à son issue doit être pensé, étudié, arbitré au plus vite afin tout simplement d’avoir le temps de sa mise en œuvre.

Du développement à la contrainte

Depuis les lois de décentralisation et l’accès à une véritable autonomie financière, les collectivités ont plutôt mis en œuvre des mandats de « développement », c’est-à-dire de mise en œuvre de nouveaux projets, nouvelles actions, nouveaux équipements, et parfois même de nouvelles politiques publiques. Leurs capacités financières permettaient d’autant plus de l’assumer que la fiscalité locale pouvait être régulièrement relevée et l’endettement augmenté.

C’est dans cet élan que les Trente glorieuses étatiques chères à Fourastié ont ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Manager un mandat aléatoire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement