Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Terrorisme

Après l’attaque de Nice, la France placée en alerte « urgence attentat »

Publié le 29/10/2020 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu prévention sécurité, France

Urgence attentat
D.R.
Quelques heures après l’attentat terroriste qui a eu lieu à Nice jeudi 29 octobre, le premier Ministre Jean Castex a relevé le plan Vigipirate au niveau « urgence attentat ». Le Président de la République a par ailleurs annoncé le doublement des effectifs de l’opération Sentinelle pour renforcer la protection des lieux de culte et des écoles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Moins de deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine par un terroriste islamiste, une nouvelle attaque a eu lieu ce jeudi 29 octobre à Nice, à la basilique Notre-Dame de l’Assomption. Deux femmes et un homme ont été tués. Le suspect a été interpellé.

Quelques heures après l’attentat, le Premier ministre a annoncé que la France passait en état d’alerte « urgence attentat ». Créé en décembre 2016, il s’agit du seuil de vigilance et de protection maximum prévu par le plan Vigipirate qui compte trois stades. Il est mis en place pour une durée limitée, le temps de la gestion de crise, en cas de menace imminente d’un acte terroriste ou à la suite d’un attentat. Il permet d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens pour prévenir les risques et pour diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise. La dernière fois que ce niveau d’alerte avait été atteint remonte à l’attentat de Strasbourg en décembre 2018.

Pour rappel, le plan Vigipirate est l’outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme qui associe notamment les collectivités territoriales. Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale a mis au point un guide à destination des élus locaux en 2016.

Le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu sur place où il s’est exprimé devant le lieu de l’attaque. Il a annoncé le doublement des effectifs de l’opération Sentinelle qui devrait passer de 3000 à 7000 militaires afin d’assurer une protection renforcée des lieux de culte et des écoles.

Selon les informations de nos confrères d’Europe 1, les préfets ont été sollicités par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui redoute des actes commis par mimétisme. Ils doivent identifier les sites les plus sensibles et accentuer la surveillance de ces lieux. Ils doivent également travailler avec les élus afin que les polices municipales et les dispositifs de vidéosurveillance soient mobilisés.

Un conseil de défense et de sécurité nationale doit avoir lieu ce vendredi 30 octobre au matin.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Éradication du SARS-CoV-2 : le robot tueur qui décontamine l’air et les surfaces

de UV FLASH SERVICES

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après l’attaque de Nice, la France placée en alerte « urgence attentat »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement