Fiscalité

Taxe annuelle sur les résidences mobiles terrestres – Conditions de perception

| Mis à jour le 07/12/2011
Par • Club : Club Techni.Cités, Club finances

Pour la première année d’existence de cette taxe, sa date limite de paiement est fixée au 30 septembre 2011.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Codifiée sous l’article 1013 du Code général des impôts, la taxe annuelle sur les résidences mobiles terrestres est exigible à l’ouverture de la période d’imposition, c’est-à-dire du 1er octobre au 30 septembre de l’année suivante.

Cette taxe est due par tout propriétaire d’une résidence mobile terrestre occupée à titre d’habitat principal sur le territoire national. Pour être soumise à la taxe, la résidence mobile doit simultanément répondre aux conditions suivantes :

  • être un véhicule terrestre habitable conservant en permanence les moyens de sa mobilité,
  • être affectée à l’habitation en offrant un ameublement suffisant,
  • être une résidence principale, c’est-à-dire ne pas être un logement secondaire ou saisonnier,
  • et enfin être utilisée sur le territoire national, quelle que soit la durée du séjour en France.

Dès lors qu’une résidence mobile terrestre remplit cumulativement les conditions précitées, elle est susceptible d’être soumise à la taxe, sans considération de sa ou de ses communes de stationnement.

Le V de l’article 1013 précité prévoit que la taxe doit être acquittée selon la procédure de paiement sur déclaration. Le propriétaire d’une résidence mobile terrestre occupée à titre d’habitat principal sur le territoire national doit donc renseigner un imprimé répondant au modèle fourni par l’administration et le déposer auprès des services des impôts, sur présentation du certificat d’immatriculation de ladite résidence, accompagné du règlement de la taxe.
Il lui sera alors remis un récépissé justifiant que ces démarches ont effectivement été accomplies.

Les modalités déclaratives ainsi que l’ensemble des caractéristiques du dispositif feront objet d’une instruction administrative à paraître prochainement au Bulletin officiel des impôts (BOI).
En ce qui concerne l’année 2011, sauf cas dérogatoires, la taxe devra être acquittée avant le 30 septembre 2011.

Information – Pour la première année de mise en oeuvre de cette taxe, un effort particulier d’information sera entrepris auprès des personnes concernées, s’agissant tant de la date limite de paiement que des modalités pratiques de déclaration et de paiement ou des conditions d’exonération.
A cet égard, les associations représentatives des gens du voyage ainsi que les gestionnaires des aires de stationnement des gens du voyage constitueront des interlocuteurs privilégiés.

Commentaires

1  |  réagir

14/07/2011 10h04 - BINGO911

Quid du contrôle ?

Les policiers verbaliseront au cours d’un contrôle de « routine » ou bien les services des impôts lors… d’un contact par courrier, non récupéré, faute d’adresse suffisante ?

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le Sipperec fait un premier pas vers les PPA

    Le syndicat d’énergie francilien a signé un accord avec trois fournisseurs d’électricité. L’occasion d’apprivoiser les contrats d’achat directs d’énergie renouvelable. ...

  • Un guide pour accompagner la transition vers le zéro phyto

    A partir de juillet 2022, la loi Labbé sur l’interdiction de l’usage de produits phytosanitaires de synthèse pour l’entretien de certains espaces publics va être étendue aux terrains de sport. Un ouvrage technique pour guider élus et techniciens des ...

  • Les enseignements de la crise Covid-19

    Si les conséquences négatives de la crise sanitaire sont aussi floues que nombreuses, certains impacts sur l’organisation du travail sont déjà perceptibles, comme sur la place du numérique ou la nécessité d’une vraie culture du risque. ...

  • Comment organiser une ligne de covoiturage

    Les lignes de covoiturage ont séduit les techniciens de mobilité dès le début des années 2000. Une meilleure connaissance des différents types de services de covoiturage encourage la réflexion sur l’intégration de ces lignes dans des systèmes de mobilité ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP