Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Restauration collective

Les cantines seront-elles un amortisseur social de la crise ?

Publié le 22/10/2020 • Par Hélène Huteau • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

cantine-bio-des-assiettes-unplusbio-UNE
unplusbio.org
Le plan de relance prévoit de soutenir les petites communes pour investir dans les cantines scolaires et se rapprocher des objectifs de la loi «alimentation» (Egalim). Les professionnels, élus et ONG interpellent les députés sur l’insuffisance des 50 M€ annoncés et demandent 330 M€ sur trois ans, pour toutes les restaurations collectives.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture, présentait, lundi 12 octobre, la partie “alimentation” du plan de relance, destinée à 1 500 petites communes, pour équiper leurs cantines maternelles et élémentaires afin d’y proposer une alimentation plus durable. 50 M€ ont été annoncés. Parmi les communes éligibles à la dotation de solidarité rurale, les heureuses élues pourront financer au choix :

  • l’achat d’équipements et de matériels nécessaires à la cuisine et à la transformation de produits frais,
  • des formations du personnel de cuisine,
  • des investissements pour moderniser la cantine, notamment pour l’acquisition d’alternatives aux contenants plastiques.

Mais cette aide aux investissements est bien en deçà des besoins de la restauration collective publique pour opérer sa transition ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Collectivités territoriales : accompagner vos agents, aidants de leurs proches

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les cantines seront-elles un amortisseur social de la crise ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement