Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Covid 19

Les villes universitaires ébranlées par la baisse des étudiants

Publié le 21/10/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : France

Universite Toulouse 1-Capitole-amphi-Cujas
UT1
Malgré leurs inquiétudes nourries par la période difficile du confinement, les villes universitaires ont vu revenir les étudiants sur leur territoire. Cependant, la rentrée a été perturbée, empêchant d’accueillir les jeunes dans de bonnes conditions, et l’aggravation de la crise sanitaire rend incertain le déroulement de l’année scolaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les inquiétudes des villes universitaires en cette rentrée peuvent se résumer ainsi : avec la généralisation de l’enseignement à distance ou hybride, avec la fermeture anticipée ou définitive des bars et de tout lieu de vie nocturne, les étudiants, privés de jobs et précarisés, vont-ils revenir dans les villes hébergeant leur université, ou vont-ils préférer rester chez leurs parents ? C’est en tout cas la crainte exprimée par le délégué général de l’Association des villes universitaires de France (AVUF), François Rio.

Des villes désertées par les jeunes ?

« Depuis quelques jours, les étudiants commencent à abandonner leur logement, et cela inquiète les villes. Est-ce le début d’un phénomène où ils seraient moins présents, s’il n’y a plus de cours en présentiel, si les bars et les activités ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les villes universitaires ébranlées par la baisse des étudiants

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement