Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • Spécialiste des économies d’eau : de la matière grise pour préserver l’or bleu

Métier

Spécialiste des économies d’eau : de la matière grise pour préserver l’or bleu

Publié le 27/10/2020 • Par Hélène Huteau • dans : actus experts technique, France, Toute l'actu RH

compteur-eau
Ольга Погорелова / AdobeStock
Dix ans après la ville, la métropole de Montpellier a recruté un agent chargé de traquer le gaspillage de l’eau. Il rationalise la ressource… et les finances publiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Nous apportons un nouveau métier à la métropole, avec l’enjeu de faire passer les bonnes pratiques aux communes », déclare Michel Irigoin, directeur de l’énergie de la ville de Montpellier (3 679 agents, 285 100 hab.).

Il a laissé partir son spécialiste des économies d’eau, Jérôme Alberge, à la métropole (31 communes, 2 296 agents, 465 100 hab.), après plus de dix ans de services à la ville. Dès sa première année, le technicien a prouvé sa rentabilité. Sur 360 bâtiments, les investigations économisent de 200 000 à 250 000 euros par an.

« Il suffisait de 4 % d’économies pour payer le salaire », calcule Michel Irigoin. La mairie était au départ motivée pour connaître sa nouvelle facture d’eau en 2008, année où, d’un forfait annuel pour toute la ville, la facturation est passée par compteur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Spécialiste des économies d’eau : de la matière grise pour préserver l’or bleu

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement