logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/701707/proces-locky-ce-quattendent-les-communes-victimes/

CYBERCRIMINALITÉ
Rançongiciel Locky : ce qu’attendent les communes victimes lors du procès
Gabriel Thierry | France | Publié le 16/10/2020 | Mis à jour le 18/10/2020

Plusieurs communes avaient été attaquées par le rançongiciel Locky à partir de 2016. Alexander Vinnik, soupçonné d'en être à l'origine va être jugé à partir de lundi à Paris. Deux communes se sont portées parties civiles.

C’est un procès très attendu par une poignée de communes françaises. Alexander Vinnik est jugé par le tribunal judiciaire de Paris à partir de ce lundi 19 octobre. Ce ressortissant russe est accusé d’avoir été derrière Locky, un rançongiciel qui a fait en 2016 plus de 135 millions d’euros de dégâts dans le monde. Le logiciel, après s’être installé sur un poste, chiffrait les données et exigeait un paiement pour livrer la clé de déchiffrement.

  • Les rançongiciels, la cybermenace numéro 1 pour les collectivités selon l’Anssi

Alexander Vinnik, extradé en France en janvier 2020, est ainsi poursuivi pour extorsion et blanchiment en bande organisée. Mais aussi pour association de malfaiteurs et une série d’infractions informatiques (accès, maintien, introduction, modification frauduleuse de données ...

POUR ALLER PLUS LOIN