Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement économique

Le maire d’Evreux vent debout contre l’implantation d’un village des marques

Publié le 08/07/2011 • Par Patrick Bottois • dans : Régions

Après l’acceptation le 21 juin 2011 par la commission départementale de l’aménagement commercial ou CDAC de l’Eure du projet d’implantation d’un village de marques à Douains, les réactions de nombreux élus locaux se sont enchaînées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Utilisant sa double casquette de maire d’Evreux (54 384 habitants) et de président du Grand Evreux Agglomération Michel Champredon, est lui aussi monté au créneau.
Sa ville étant située à une trentaine de kilomètres de Douains dans le même département, il ne décolère pas contre le projet.

« A l’heure où l’enjeu est de préserver et de revitaliser les centres des petites et moyennes villes, l’arrivée d’un tel équipement va les dévitaliser sur un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres », résume l’édile. Il estime que «ce projet ne répond qu’à des intérêts économiques immédiats d’un petit périmètre et va à l’encontre d’un développement économique harmonieux sur l’ensemble du département. Ce sont des financiers internationaux, éloignés des préoccupations d’aménagement et de développement de notre territoire, qui retireront tout le profit de ce village des marques, laissant aux élus locaux tous les problèmes environnementaux, de circulation, d’emploi et de désertification des centres-villes qu’inévitablement il induira. De plus ce projet va déboucher, d’après sa présentation, sur la construction ex-nihilo, sur des terres qu’il vaudrait mieux préserver, d’une sorte de Dysneyland environnementalement négatif avec la circulation annoncée du million de véhicules censés s’y rendre annuellement».

L’élu a d’ailleurs annoncé qu’il s’associera à toute démarche d’appel de la décision de la CDAC que ne vont pas manquer d’engager les nombreuses associations de commerçants de plusieurs villes euroises, mobilisées contre le projet.

Porté par un spécialiste de ces « villages des marques », le groupe financier Glenn MacArthur, celui de Douains devrait comprendre à l’horizon 2015 une centaine de boutiques et quelques moyennes surfaces construites sur 45 000 mètres carrés. 

Régions

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le maire d’Evreux vent debout contre l’implantation d’un village des marques

Votre e-mail ne sera pas publié

Hervé HERRY

18/07/2011 10h01

Monsieur le maire d’Evreux oublie de dire :

Qu’à Paris, plusieurs semaines avant le vote de la CDAC, il a rencontré McArturGlen pour tenter d’obtenir qu’un tiers du village de marques s’installe sur Evreux moyennant quoi il aurait voté pour…Installé dans la périphérie de la préfecture le village aurait été bénéfique pour le commerce local ébroïcien, installé à proximité de Vernon, c’est une catastrophe pour le département ! Curieuse analyse sauf à ce qu’elle soit purement politicienne.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement