Revue de presse

Hydrogène – Domaines skiables – CO2 – Tempête Alex… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 3 au 9 octobre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Trains à vapeur (d’eau)  – Comme le rappelle Le Figaro, le gouvernement veut accélérer le déploiement des trains à hydrogène. Le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a ainsi annoncé le déblocage de fonds supplémentaires pour les régions qui s’apprêtent à lancer des expérimentations, à hauteur de 4 millions d’euros par région. Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Occitanie se sont déjà positionnées pour effectuer des tests et, pour cela, devraient commander 14 premières rames pour leurs lignes TER.  Attendus pour 2022, les premiers prototypes ne devraient cependant pas arriver avant 2023, et une production en série en 2025 [lire aussi notre article].

Déplacer des montagnes – Particulièrement concernées, et touchées, par le réchauffement climatique, les stations de ski françaises s’engagent à prendre des mesures concrètes en matière de climat et d’émissions de gaz à effet de serre. Un article de La Dépêche précise ainsi que Domaines skiables de France a arrêté une feuille de route de 16 éco-engagements dont l’un des objectifs est d’atteindre la neutralité carbone en 2037 avec zéro émission de CO2. Cela passerait, par exemple, par l’usage de dameuses fonctionnant à l’hydrogène. Les autres engagements concernent, notamment, la protection de la biodiversité et la préservation des paysages.

60% – Les députés européens ont décidé d’aller encore plus loin dans la lutte contre les gaz à effet de serre. Actu Environnement relate en effet qu’ils ont décidé de les réduire de 60% par rapport à 1990 d’ici 2030, alors que l’objectif précédent ne visait « que » 40% de réduction. Cette décision est intervenue lors des débats sur la loi Climat qui détaille une feuille de route pour atteindre la neutralité carbone en 2050. A cet égard, les députés européens ont également proposé la création d’un Conseil européen du changement climatique indépendant chargé d’évaluer la cohérence des politiques par rapport à l’objectif fixé.

Au saut du lit – La tempête Alex qui a frappé les Alpes-Maritimes a non seulement de lourdes conséquences sur la population et l’urbanisme, mais aussi sur les milieux naturels et les paysages. Dans un entretien à 20 Minutes, l’hydrologue Pierre Brigode détaille ainsi : « Le courant de la rivière est allé occuper ce que l’on appelle son lit majeur. C’est une zone rarement pourvue en eau, où l’on peut trouver de la végétation et parfois des constructions. Toute cette eau a eu besoin de s’écouler et a tout emporté sur son passage. » Et de conclure : « Des quantités énormes de terrain ont bougé. […] Les rivières ne s’écouleront donc plus tout à fait aux mêmes endroits ».

Cluster – Dans une interview accordée à RMC – et citée par L’Express – le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari assure que « les transports en commun ne sont pas un lieu de contamination particulier » au Covid-19. Selon lui, le protocole sanitaire « extrêmement strict » mis en place dans les transports publics empêcherait tout cluster. Les autorités sanitaires précisent toutefois qu’il est difficile d’y recenser des clusters et de savoir si c’est bien là qu’on a été contaminé en raison du nombre important de personnes qu’on y croise.

La traversée de Paris – Agrandir les trottoirs, créer des pistes cyclables, « débitumer », végétaliser… Dans un entretien au JDD, l’élu parisien David Belliard explique comment il veut rendre la capitale aux piétons. Dans le même temps, le premier adjoint Emmanuel Grégoire détaille, au Monde, comment il veut rendre la ville « plus verte et plus vivable » sur le plan de l’urbanisme.

Commerces – Parmi les mesures d’accompagnement et de soutien des commerces en centre-ville de la Caisse des dépôts, Batiactu retient notamment celle qui permet aux collectivités de constituer des foncières commerciales. Cela représente près de 300 millions d’investissement qui permettraient de rénover 6 000 commerces dans toute la France.

Et aussi…

Le site Paris en selle recense les pistes cyclables parisiennes les plus fréquentées ;

A Lyon, les contribuables pourront bientôt se faire rembourser la taxe sur les ordures ménagères [France 3] ;

En Corse, de nombreux élus renoncent à l’élaboration de plans locaux d’urbanisme [Corse matin] ;

En Meurthe-et-Moselle, des communes contestent des données de l’Observatoire de l’artificialisation des sols [L’Est républicain].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP