Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dématérialisation

Démarches simplifiées : une plateforme spécialement destinée aux collectivités

Publié le 09/10/2020 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

kit dematerialisation Une
blickpixel CCO - Pixabay
« Démarches simplifiées », service de l’Etat lancé en 2018 et destiné à faciliter la dématérialisation des démarches en ligne, va désormais se décliner en une plateforme destinée aux collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Contraintes mais volontaires, les collectivités auront leur propre plateforme « Démarches simplifiées ». Ce service lancé en 2018 par Mounir Mahjoubi, alors secrétaire d’Etat au numérique, et Henri Verdier, ex Dinsic devenue Dinum (1), est destiné à simplifier la dématérialisation des administrations, un périmètre qui incluait donc les collectivités locales.

D’ailleurs, en mai dernier, on comptait quelque 90 collectivités utilisant Démarches simplifiées ; elles y avaient publié 254 démarches, selon des chiffres publiés par le programme de concertation Dcant. L’outil est aussi bien utilisé par des régions, des conseils départementaux, des EPCI, des communes… Par exemple pour traiter des demandes de subventions des associations, l’inscription à des activités jeunesse, la gestion d’opérations comme « tranquillité vacances », la facturation de la restauration scolaire…

Autonomisation

Désormais, les collectivités vont pouvoir compter sur une plateforme dédiée, portée par l’Association des développeurs et utilisateurs de logiciels libres pour les administrations et les collectivités territoriales (Adullact).

Un changement souhaité par la Dinum, auquel s’était activement préparé l’Adullact : « La Dinum se recentre sur les services de l’Etat. Mais même sans préjuger de ce qui allait se passer du côté de l’Etat, on savait que les collectivités allaient avoir besoin de s’autonomiser », confie Pascal Kuczynski, délégué général de l’association.

L’association dispose donc désormais de sa propre plateforme : elle sera

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : comment les collectivités répondent à l’urgence sociale

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Démarches simplifiées : une plateforme spécialement destinée aux collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement