Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Les pistes cyclables temporaires parties pour durer

Publié le 12/10/2020 • Par Olivier Descamps • dans : actus experts technique, France

Dans certaines villes, les associations estiment qu’il faudra doubler les pistes, effectuer des aménagements durables, sécuriser des carrefours…
Dans certaines villes, les associations estiment qu’il faudra doubler les pistes, effectuer des aménagements durables, sécuriser des carrefours… © Julien BRACHHAMMER
Peu de « coronapistes » ont finalement été supprimées. L'enjeu est désormais de les pérenniser.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

S’il n’y avait pas le masque, on pourrait le considérer comme l’objet de l’année 2020. En quelques mois, le vélo a changé de statut. Boutiques dévalisées, réparateurs débordés, aménagements cyclables multipliés. A la baguette, les collectivités ont déployé 600 kilomètres de ce que l’on a baptisé « les coronapistes ». Un chiffre qui devrait bientôt atteindre 1 000 kilomètres, si l’on considère toutes les opérations en projet. « Il y a eu des précurseurs, telles Montpellier ou Toulouse, et d’autres qui ont préféré prendre leur temps, comme Paris et Lyon, mais aucune ville n’est réellement passée à côté », constate Thomas Jouannot, directeur de projets modes actifs du Cerema (l’établissement public a joué un rôle essentiel dans la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les pistes cyclables temporaires parties pour durer

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement