Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[LE LABO DES START-UP] Social

Un booster pour l’accueil familial de personnes âgées et handicapées

Publié le 16/10/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : France, Innovations et Territoires

Soin à l'hôpital des seniors
Fotolia
Cettefamille est une entreprise qui simplifie la mise en œuvre de l’accueil familial de personnes âgées et handicapées. Elle met en relation accueillants familiaux et accueillis, facilite la gestion administrative des dossiers, développe des maisons relais.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Paul-Alexis Racine-Jourdren découvre l’accueil familial de personnes âgées ou atteintes d’un handicap en 2015. Il en saisit immédiatement les avantages par rapport à une institution. « C’est toujours la même personne qui s’occupe de vous. Au fil du temps, une vraie complicité s’installe entre accueillant et accueilli. On vit au rythme naturel d’une famille, avec laquelle on partage les joies et les chagrins. On participe aux activités. Bref, l’accueil familial stimule la personne, contribue au maintien de son autonomie et à son bien-être », énumère-t-il.

Cependant, il constate que le dispositif souffre d’une première difficulté : c’est à la personne accueillie – vieillissante et fragile – de préparer et de faire signer le contrat avec l’accueillant, de lui verser un salaire, d’assurer toute la gestion administrative du dossier, qui peut être d’autant plus complexe que l’accueil familial est éligible à l’ASH. Fin 2015, le jeune homme monte un site internet de mise en relation entre accueillants et accueillis et, quelques mois plus tard, grâce à un passage à la télévision, les demandes explosent.

Incubateur social

En 2016, l’entreprise de l’ESS CetteFamille se fait accompagner pendant six mois par l’incubateur social Make Sense.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un booster pour l’accueil familial de personnes âgées et handicapées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement