Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Agressions des élus

« Les gendarmes réserveront désormais un accueil personnalisé aux élus agressés »

Publié le 06/10/2020 • Par Mathilde Elie • dans : Actu experts prévention sécurité, France

AdobeStock_10339008-Crédit DjiggiBodgi.com
djiggibodgicom-Adobe Stock
Dans la circulaire datée du 7 septembre relative aux agressions envers les élus, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, demandait à ce qu’un accueil personnalisé soit mis en place pour les victimes. Quel est le rôle des gendarmes dans cette prise en charge ? Réponse avec le major Yvon Manach, commandant de brigade de Saint-Laurent-du-Pont.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le 27 juillet 2020, le maire de Miribel-les-Echelles (38), Williams Dufour, était agressé par cinq personnes à qui il demandait d’arrêter de tirer des feux d’artifice dans le village. Deux de ses conseillers ont également été blessés. Face à cette recrudescence d’actes violents, l’Association des maires de France a décidé de créer un observatoire des agressions envers les élus (lire encadré).

Lors de tels faits, le lien entre la brigade de gendarmerie et l’élu est primordial. Elle notamment est chargée d’accompagner le maire dans le dépôt de plainte mais aussi hors de la procédure judiciaire. Une mission réaffirmée dans la circulaire diffusée par le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti le 7 septembre. Le point avec le major Yvon Manach, commandant de brigade de Saint-Laurent-du-Pont.

Dans la circulaire diffusée début septembre par le ministre de la Justice, il est demandé qu’un accueil personnalisé soit assuré. En quoi cela consiste ?

Nous réservons un accueil spécifique à l’élu victime dans le sens où il est, comme les femmes victimes de violence, pris en charge avec une attention particulière. Il sera invité dans un bureau et l’objectif est d’instaurer un climat de confiance.

Cet accueil personnalisé perdure puisque le sujet est abordé par la suite, en dehors de la procédure judiciaire. Les élus peuvent avoir des questions relatives à ce qu’ils ont vécu et besoin de conseils. Après les faits qui ont eu lieu à Miribel-les-Echelles, le maire a par exemple voulu ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les gendarmes réserveront désormais un accueil personnalisé aux élus agressés »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement