Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé au travail

Quels remèdes à la pénibilité pour les agents de la catégorie C ?

Publié le 07/10/2020 • Par Solange de Fréminville • dans : France

Les agents des espaces verts sont soumis à des conrtaintes physiques
C. Chigot / Divergence
Mal de dos, douleurs articulaires… Nombreux sont les agents de la catégorie C à pâtir des contraintes physiques et psychosociales de leur métier. Améliorer les conditions de travail et anticiper les mobilités apparaît primordial.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Accidents du travail et maladies professionnelles touchent « particulièrement les agents de la catégorie C, qui demeurent les plus exposés aux activités manuelles à forte contrainte : port de charge lourde, répétition des tâches… » souligne le Fonds national de prévention (FNP) de la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales. Il alerte : la filière sociale et médicosociale et la filière technique sont « les plus concernées par les accidents de service » avec, en moyenne, pour 2018, des arrêts de travail qui durent 71,8 jours pour la première, soit une période bien plus longue que celle obtenue pour l’ensemble des agents, qui s’établit à 43,8 jours.

Un constat confirmé par le baromètre annuel 2019 de l’Association des DRH des grandes collectivités territoriales, réalisé en partenariat avec Havasu : le taux d’absentéisme moyen pour raisons de santé atteint 10 % en 2018 chez les agents de la catégorie C, soit 2 à 2,5 fois plus que pour ceux des catégories B et A. Selon cette étude, la filière technique dépasse légèrement ce taux, à 10,2 %, juste devant les agents du médicosocial et du social, à 9 %.

Restauration, entretien, logistique… en première ligne

Ces moyennes cachent des disparités d’un service à l’autre, et encore plus d’un métier à un autre. En première ligne se trouvent les services à la personne (petite enfance et personnes âgées), la restauration collective, l’entretien, les espaces verts, la collecte et le tri des déchets ou encore la logistique. Maux de dos, tendinites et autres atteintes ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quels remèdes à la pénibilité pour les agents de la catégorie C ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement