Mobilité

A la SNCF, l’écologie devient une arme concurrentielle

Par • Club : Club Techni.Cités

Avant l’ouverture des TER à la concurrence, la SNCF lance le programme Planeter, avec l’ambition de mieux organiser la circulation des 8 200 trains pour produire plus d’offre de transport régional et surtout, réduire les émissions de CO2 de 100 000 tonnes en cinq ans. En verdissant sa flotte, en revoyant ses process et en conquérant 10% de nouveaux voyageurs avec des prix très agressifs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les premiers trains de la concurrence seront-ils plus verts ? Avec la performance économique et la ponctualité des services TER, la sobriété énergétique est l’un des arguments que la SNCF va mettre en avant pour tenter de préserver son marché historique. La libéralisation des transports express régionaux (TER) est fixée à décembre 2023 maximum, mais le temps de bâtir le cahier des charges, de lancer les appels d’offres et de sélectionner un opérateur, les premiers TER autres que ceux de la SNCF ne rouleront pas avant 2024 ou 2025 dans les régions qui souhaitent ouvrir la voie à de nouveaux entrants. Les Hauts-de-France, Grand Est, Pays-de-Loire et ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Comment le Cepri irrigue les collectivités

    Le Centre européen de prévention du risque inondation – Cepri – est un acteur clé du secteur, au service des communes exposées. Il se situe à l’interface entre les collectivités et l’État sur un sujet toujours sensible. ...

  • Equipements publics : et si on prenait du recul ?

    Est-il encore possible d’aménager le territoire à l’heure où le monde change si vite, où les mutations s’accélèrent et les attentes des acteurs sont protéiformes ? Comme chaque mois, les élèves ingénieurs en chef de l'Inet se penchent, dan ...

  • Les CLI veulent que l’Etat repense sa stratégie face au risque nucléaire

    L’éventualité d’un accident sur un site nucléaire n’est pas correctement prise en compte par le gouvernement et la crise sanitaire a montré l’importance de se préparer à affronter toute situation : tel est le « cri d’alarme » lancé, mardi 4 mai ...

  • Pas touche au compte épargne-temps

    Le compte épargne-temps des fonctionnaires est régi de façon précise. Comme le système des primes, il existe sur ce point un principe de parité entre les fonctions publiques. Il n’appartient pas aux collectivités locales d’en changer le régime légal. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment développer de nouveaux services urbains grâce à l'internet des objets ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP