Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Associations d'élus

Une alliance rose-verte à la tête de France Urbaine

Publié le 24/09/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Rolland V2
D.R.
La maire PS de Nantes Johanna Rolland a été portée à la présidence de l’association d'élus. Le fruit d’une union privilégiée avec les écologistes. Cette alliance bouscule la cogestion gauche-droite jusqu’ici en cours à France Urbaine.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Nouvelle ère à France Urbaine. La maire et présidente PS de la métropole de Nantes Johanna Rolland a été désignée le 24 septembre à la tête de l’association qui rassemble les élus des grandes villes et de leurs intercommunalités. La jeune « quadra » met fin au règne du notable centriste toulousain Jean-Luc Moudenc (LR), soixante ans.

Le fruit d’une alliance privilégiée avec les écologistes, victorieux aux dernières municipales à Lyon, Bordeaux et Strasbourg. Une ligne qui ne faisait pas l’unanimité au sein du PS.

Johanna Rolland a d’abord dû affronter le 23 septembre une primaire interne. Elle l’a emporté par 14 voix contre 10 face au leader de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains, le maire de Dijon, François Rebsamen.

Règlement de compte au PS

Cette primaire a ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : comment les collectivités répondent à l’urgence sociale

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une alliance rose-verte à la tête de France Urbaine

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

25/09/2020 09h43

Bravo à cette élue pour ses réussites: d’abord prendre la place d’un baron socialiste puis celle de France Urbaine… tout cela dans sa quarantaine. Enfin, c’est une femme et il est temps qu’elles accèdent à la place qui doit être la leur. Ne sont-elles pas 52 % de la population en France?

Mais je m’interroge sur l’existence de toutes ces associations d’élus. Je me demande même s’il n’y en a plus que de départements.
Est-ce vraiment nécessaire?
Ne serait-il pas souhaitable d’avoir une association représentative par nature, les communes avec les EPCI, les départements et les régions? et c’est tout.

Je sais, je reste un doux rêveur. Mes parfois mes rêves sont devenus des réalités. Qui sait, un jour celui-ci s’exaucera!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement