Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Organisation

Le management horizontal, ça motive!

Publié le 30/09/2020 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Business meeting or a presentation in modern conference room
Drobot Dean - stock.adobe
Le management horizontal et l’holacratie, qui ont le vent en poupe dans le privé, peinent à percer dans les collectivités. Eloignés de la culture de la FPT, ces modes d’organisation sont pourtant mobilisateurs pour les équipes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans les bureaux de son équipe, David Guillaud, conseiller expert en dialogue social et en qualité de vie au travail à Suresnes (1 050 agents, 48 200 hab., Hauts-de-Seine), a affiché un tableau qui recense les projets en cours, à faire ou terminés. « Un avatar de l’agent y est associé, permettant de visualiser très rapidement qui fait quoi. Mon rôle est de répartir les projets, en m’appuyant sur la plus-value et les intérêts de chacun. Les agents les pilotent ensuite de A à Z et je joue, dans certains projets, un rôle d’exécutant », commente-t-il.

Un exemple du management qu’il a adopté il y a un an et demi, sous l’impulsion de l’élue chargée des ressources humaines, Béatrice de Lavalette, qui entend emmener la commune vers « le travail de demain », en encourageant le télétravail, le flex-office et un management beaucoup moins hiérarchique.

Aplanir la hiérarchie, voire la bannir comme le propose l’holacratie – l’une des formes les plus approfondies du management horizontal -, est une réflexion que peu de collectivités ont déjà menée. « Les élus et le  DGS doivent accepter de déléguer leur pouvoir », avance Marie-Françoise Courtade, consultante en organisation. Et même ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : comment les collectivités répondent à l’urgence sociale

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le management horizontal, ça motive!

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement