Revue de presse

Amish – Pollution – Vélo – Urbanisme… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

FredPieau

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 12 au 18 septembre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Amish de la terre – La polémique de la semaine est résumée dans un article de L’Alsace. Alors que des élus et associations citoyennes défendent l’idée d’un moratoire sur la 5G, le président Emmanuel Macron, lui, veut accélérer le déploiement de cette nouvelle technologie contrairement à ce que préconisait la Convention citoyenne pour le climat. Si certains redoutent des effets néfastes sur la santé et la nature, le président s’appuie sur un rapport gouvernemental qui stipule qu’il « n’y a aucun effet néfaste à court terme en dessous des valeurs limites recommandées concernant l’exposition aux ondes électromagnétiques ». L’Anses, elle, doit rendre un rapport en mars 2021.  Selon le Huffpost, l’Arcep, qui doit lancer les attributions des premières fréquences ce mois-ci, veut apporter des garde-fous à cette technologie.

Union européenne – Selon la Commission européenne, l’objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55% d’ici 2030 à l’échelle européenne est « réaliste et réalisable ». Dans un communiqué, elle explique que cette démarche s’appuie sur une « analyse d’impact complète des incidences sociales, économiques et environnementales ». Pour y parvenir, elle présente une modification de la loi européenne sur le climat pour y inscrire cet objectif en agissant notamment sur les normes en matière d’émissions pour les véhicules routiers ou les émissions liées à l’utilisation des sols et en renforçant les politiques en matière d’efficacité énergétique.

Doper la pratique du vélo – Le ministère de la Transition écologique a annoncé, dans un communiqué, poursuivre son soutien à la pratique du vélo. Outre une rallonge de 20 millions d’euros pour le programme « Coup de pouce vélo » pour faciliter les réparations, 70 millions supplémentaires ont été ajoutés dans l’appel à projets « Fonds mobilités actives – Continuités cyclables 2020 » afin de résorber les discontinuités d’itinéraires cyclables [lire aussi notre article].

Hyper-proximité – C’est le concept à la mode : la ville du quart d’heure [lire aussi notre article]. France Inter rappelle en quoi consiste cette conception d’urbanisme et cite les exemples de Nantes, Paris, Dijon ou Mulhouse comme étant, en France, des territoires d’expérimentation autour de l’hyper-proximité urbaine. Cette idée d’urbanisme moderne intègre les questions de mobilité ou d’équipements publics multi-usage en s’appuyant sur des infrastructures déjà existantes. Le tout dans le but d’inventer un nouveau mode de vie collectif.

(Re)fashion week – Changement de nom pour Eco-TLC qui devient Refashion. Comme l’explique Actu Environnement, l’éco-organisme pour les textiles d’habillement, le linge de maison et les chaussures voit également ses champs d’action s’élargir autour de trois projets stratégiques : « Re_Designer » pour favoriser l’éco-conception, « Ré_unir » pour sensibiliser les citoyens à travers une campagne nationale, et « Re_cycler » pour favoriser les innovations en matière de recyclage.

Good COP La COP Région Ile-de-France, qui s’est déroulée cette semaine, a débouché sur une feuille de route de 192 propositions pour la protection de l’environnement et une meilleure qualité de vie. Dans un entretien au site Climatico, Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de région, précise que les débats, initialement tournés vers les questions de climat et d’énergie, ont aussi concerné la biodiversité, la méthanisation, le solaire, l’économie circulaire ou la gestion des déchets. Pour cela, un budget participatif a été créé. Tous les citoyens peuvent apporter leur contribution.

Changement de trajectoire – Ne pas développer une politique du tout-vélo, lancer un plan piéton, priorité aux déploiements de lignes BHNS plutôt que de nouveaux trams… Le président de Bordeaux Métropole, cité par France Bleu, veut revoir les orientations en matière de mobilité. « Quand on dépense 450 millions d’euros tous les ans et qu’on reste la 3e ville la plus embouteillée de France, c’est qu’il y a un problème majeur », dit-il.

Et aussi…

L’Ademe propose, sur son site internet, un document baptisé Benefriches dont le but est d’évaluer les bénéfices socio-économiques et environnementaux pour aider les collectivités à bien choisir leurs projets de réhabilitions des friches.

A Toulouse,  du mobilier urbain utilisant des micro-algues  pour fonction d’absorber la pollution et de recycler l’air [20 Minutes].

Pour rendre les bâtiments moins énergivores, il faut réinvestir dans la terre crue (lire aussi notre article) [Libération].

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Santé : quand les collectivités reprennent la main

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP