logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/695509/le-pret-croissance-un-coup-de-pouce-aux-tres-petites-entreprises/

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Le « prêt croissance », un coup de pouce aux très petites entreprises
Louis Gohin | France | Innovations et Territoires | Publié le 25/09/2020 | Mis à jour le 15/09/2020

Les régions sont parfois limitées dans leur soutien aux petites entreprises, qui peinent à assurer le montage des dossiers. Bpifrance et la majorité des régions, comme le Grand Est, proposent aux entreprises de 10 à 50 salariés un prêt à taux minoré pouvant financer leurs investissements. Pour cinq euros prêtés par Bpifrance, la région donne un euro à l’opérateur pour minorer les intérêts et couvrir le risque. Et la TPE doit emprunter au moins cinq euros à la banque.

« Une croissance à deux chiffres, c’est du concret ! » Dans le showroom de la menuiserie Sacker-Massé à Wasselonne (5 700 hab., Bas-Rhin), Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est, ne cache pas son enthousiasme. L’entreprise bénéficie depuis deux ans du « prêt croissance TPE », qui associe la région et le fonds d’investissement public Bpifrance. Ce dispositif national lui a permis de passer de quatre à quinze salariés sur une période de trois ans.

Jean Massé, l’un des associés de la menuiserie, reçoit l’élue autour d’une table en bois massif de sa fabrication. L’entreprise est installée au pied des Vosges, dans cette ville historique d’artisanat et d’industrie à une demi-heure en bus de Strasbourg. Elle fabrique son mobilier haut de gamme avec du bois de la région.

Pour Lilla Merabet, c’est une première rencontre. Ses services connaissent l’entreprise de nom. Par le passé, ils lui ont octroyé des subventions. Il y a deux ans, ils ont à nouveau examiné son dossier et donné le feu vert à Bpifrance, qui a versé 50 000 euros de prêt à l’entreprise. C’est principalement Bpifrance qui a géré la suite du dossier, évitant une surcharge de travail pour les agents du conseil ...

CHIFFRES CLES

  • 17 M€ prêtés par Bpifrance à 155 entreprises dans le Grand Est, pour environ 1,3 M€ dépensé par la région.


POUR ALLER PLUS LOIN