Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie locale

Vent de polémique autour du drapeau palestinien sur l’hôtel de ville de Vaulx-en-Velin

Publié le 01/07/2011 • Par Claude Ferrero • dans : Régions

Lors de l’audience du mercredi 29 juin 2011 du tribunal administratif de Lyon, le rapporteur public du tribunal administratif de Lyon a fait savoir qu'il voulait faire retirer au maire de Vaulx-en-Velin le drapeau palestinien sur l’hôtel de ville.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Lors de l’audience du mercredi 29 juin 2011 du tribunal administratif de Lyon, le rapporteur public a conclu à l’annulation de la décision du maire de Vaulx-en-Velin, d’installer un drapeau palestinien devant l’hôtel de ville, et en a demandé le retrait.
Le tribunal a examiné le recours du préfet du Rhône qui avait demandé à deux reprises au maire de retirer le drapeau flottant devant la mairie depuis juin 2010, à la suite d’un retour de voyage à Beit Sahour, ville palestinienne jumelée avec Vaulx-en-Velin.
Le maire, Bernard Genin (Front de Gauche), s’y était opposé dans un courrier daté du 15 mars 2001.

Selon Bernard Genin, le drapeau palestinien, côtoyant les drapeaux de la France et de l’Europe, exprime 4 revendications :

  1. l’arrêt de la colonisation israelienne dans les territoires palestiniens, 
  2. la destruction du mur de la honte, 
  3. la fin du blocus de Gaza, 
  4. et le retrait d’Israël dans ses frontières d’avant 1967. 

Empiètement sur l’Etat – Le préfet et le rapporteur public ont soutenu qu’il s’agit d’une « prise de position en matière de politique étrangère » qui « empiète illégalement sur les attributions de l’Etat auquel la Constitution confie seul le soin de déterminer et d’exprimer la politique étrangère ».
Le maire a également évoqué le cas des drapeaux tibétains tolérés sur les bâtiments publics, ce qui, selon le rapporteur public, ne saurait constituer un fondement légal de la décision du maire de Vaulx-en-Velin.

Cette affaire est portée devant les tribunaux alors même que des élus locaux communistes, dans un communiqué de soutien à Bernard Genin, estiment que « c’est l’ambassade d’Israël qui fait pression par Crif interposé ».
Fin 2010, la Licra Rhône-Alpes avait déjà dénoncé la présence du drapeau palestinien en le mettant en parallèle avec l’érosion continue du nombre de familles juives qui est passé en trente ans de 178 à 17 sur la commune.
Décision du tribunal administratif le 6 juillet.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vent de polémique autour du drapeau palestinien sur l’hôtel de ville de Vaulx-en-Velin

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement