Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Agression contre les élus : « Il faut faire appliquer les textes existants avec fermeté »

Publié le 02/09/2020 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Gael-Perdriau-UNE
Gagouou / Creative commons 4.0
A la sortie de la réunion organisée le 2 septembre à Matignon sur les violences subies par les élus, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et vice-président de la commission sécurité de France urbaine, réagit à chaud. Il estime que les textes existent et qu’il conviendrait de les faire appliquer. Le Premier ministre a pour sa part annoncé une nouvelle circulaire.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

+14% en un an. Les agressions envers les élus locaux sont en constante augmentation. Selon les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur, 233 agressions ont eu lieu de janvier à juillet 2020, « contre 198 l’an passé à la même époque », indique l’AMF. On en dénombrait 383 sur toute l’année 2019 et 361 en 2018.

Face à ce constat, le Premier ministre a reçu le 2 septembre les représentants des élus locaux. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, et le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti étaient également présents.

L’objectif : dresser un bilan des actions mises en place depuis la mort du maire de Signes, Jean-Mathieu Michel, en août 2019. Un événement qui avait mis en lumière l’ampleur du phénomène et déclenché une enquête de la commission des Lois du Sénat, suivi d’un plan d’action proposé par les sénateurs.

Une partie de leurs propositions ont été reprises dans le cadre de la loi Engagement et Proximité, et via la circulaire de politique pénale datée du 6 novembre 2019 sur le traitement judiciaire de ces infractions. Insuffisant selon l’AMF, qui demande plus de fermeté dans un communiqué du 1er septembre.
Pour Gaël Perdriau, maire (LR) de Saint-Etienne et vice-président de la commission sécurité de France urbaine, l’Etat se retrouve face à une crise d’autorité globale, et peine à faire appliquer les règles existantes.

Qu’avez-vous retenu de cet échange ?

Cette rencontre a le mérite d’avoir permis de partager une prise de conscience sur l’augmentation de la violence dans la société d’une manière générale. Certes, il était question des élus aujourd’hui, mais les faits de violence sont constatés sur l’ensemble de la population française. Ils sont d’autant plus graves envers les élus car ils représentent une part de la République, une autorité, au même titre que les agressions envers les pompiers, les policiers, les gendarmes et les policiers, les enseignants. C’est une crise de l’autorité de l’Etat que nous sommes en train de vivre.

Quelles mesures ont été annoncées ?

Les ministres ont exprimé une volonté d’apporter des réponses concrètes à ce phénomène, en répondant positivement aux demandes de l’ensemble des associations d’élus représentées. A savoir,

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Agression contre les élus : « Il faut faire appliquer les textes existants avec fermeté »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement