Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Salaires

Les salaires en baisse dans la fonction publique territoriale

Publié le 01/09/2020 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la une emploi, A la Une RH, Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

©Hyejin Kang - stock.adobe.com
Un salaire brut en légère progression, mais une rémunération nette qui accuse un recul de 0,9 % sur un an. C’est la tendance qui se dégage de l’étude que l’Insee vient de livrer sur les salaires dans la fonction publique territoriale en 2018. Cette baisse met un terme à quatre années consécutives de hausse.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

S’établissant en moyenne à 2 417 euros par mois en 2018, le salaire brut des agents territoriaux a progressé de 0,4 % en euros constants. Mais c’est une hausse en trompe l’œil, liée à la mise en place de l’indemnité spécifique à la fonction publique compensant la hausse de 1,7 point du taux de CSG au 1er janvier 2018.

Salaire net en recul

De fait, la rémunération nette moyenne a elle baissé de 0,9 % en euros constants sur un an, pour atteindre 1 963 euros mensuels. En cause pour l’Insee, une augmentation de l’inflation plus marquée en 2018 (+1,8 % contre +1 % en 2017), la hausse du taux de cotisation retraite pour les fonctionnaires de 0,3 point en 2018, l’absence de revalorisation du point d’indice, contrairement à 2016 et 2017 ou encore le report à 2019 de la poursuite de l’application du ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les salaires en baisse dans la fonction publique territoriale

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

02/09/2020 09h24

Les conclusions de cette étude sont intéressantes.
Mais on peut aller plus loin en constatant que dans certaines collectivités, le montant des primes, eu euros courants, n’a pas évolué depuis plus de dix ans, sauf peut-être pour les dix plus hautes rémunérations. Inutile de rechercher les raisons qui sont plus qu’évidentes: contenir l’évolution de la masse salariale comme le font les entreprises privées et que de nombreux élus vilipendent sur ce point tout en faisant de même.

Je connais même un cadre qui en 2018 percevait un salaire net identique à celui qu’il avait en 2006! Bien entendu, au cours de cette période il avait eu des promotions…

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement