Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Congrès des maires

Le mandat de François Baroin à la tête de l’AMF prolongé d’un an

Publié le 31/08/2020 • Par Romain Mazon • dans : France

Congres-Baroin-ouverture
fabien calcavechia
Contrairement à ce que peut laisser penser un article de nos confrères de la Lettre A paru le 31 août, le congrès des maires aura bien lieu au mois de novembre 2020. En revanche, l’élection des instances dirigeantes de l’association est repoussée d’un an.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Petit vent de panique dans le monde territorial, lundi 31 août, à la lecture d’un article de nos confrères de la Lettre A titré : « Le congrès de l’AMF reporté en 2021 ». Le coronavirus aurait-il eu raison de cet événement, devenu un temps fort de la politique nationale ? En fait, non, l’événement aura bien lieu, du 23 au 26 novembre, porte de Versailles à Paris, accompagné du Salon des maires, « dans le respect des règles sanitaires en vigueur à ce moment-là » précise l’association dans un tweet.

En revanche, l’élection du président, et des instances dirigeantes de l’association des maires de France est, elle reportée d’un an, lors du Congrès 2021. La décision a été prise avant l’été : l’organisation du deuxième tour des élections municipales à la fin du mois de juin, impliquant l’élection des exécutifs des intercommunalités tout au long du mois de juillet, rendait impossible l’organisation de l’élection des instances de l’association en novembre, indique-t-on à l’AMF. « Il faut quatre mois pour organiser l’élection, ce qui permet aux candidats, notamment, de récolter leurs parrainages pour se présenter », précise-t-on.

Toutes les instances sont donc prolongées d’un an, disposition qui sera validée par une assemblée générale, tenue lors du congrès de novembre 2020.

L’association devra cependant trouver les voies pour prendre en compte les résultats du scrutin municipal, et notamment faire de la place aux nouveaux élus, en particulier aux maires écolos.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le mandat de François Baroin à la tête de l’AMF prolongé d’un an

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement