Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Entretien

Pauvreté : « Il y a d’innombrables possibilités de coopération associations-collectivités »

Publié le 11/09/2020 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, Dossiers d'actualité, France

pauvreté
Adobestock
Fula Mesika, 36 ans, est salariée du secteur associatif et fraîche élue municipale à Epinay-sous-Sénart (Essonne, 12 760 hab.). Une double casquette qui lui permet d’être au plus près du terrain, avec la volonté, dit-elle, « de servir l’intérêt général ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Pauvreté : de la crise sanitaire à l'urgence sociale

Vous êtes maire-adjointe en charge de l’enfance et de l’éducation d’Epinay-sous-Sénart depuis le 4 juillet, quel est votre regard sur la lutte contre la pauvreté ?

Quand on parle de pauvreté, on a tendance à réduire l’enjeu aux difficultés financières et alimentaires. Mais il y a un certain nombre de fragilités – isolement social, précarité professionnelle, difficultés parentales… – à prendre en compte pour une appréhension complète de la problématique, surtout dans le contexte actuel. A Epinay, sous le pilotage de Sami Hedjem, maire adjoint chargé des solidarités et des politiques sociales, nous menons cette réflexion de façon transversale.

Côté enfance-éducation, il y a fort à faire car c’est le point de départ. Dans une ville jeune où plus de la moitié des habitants vit dans ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pauvreté : « Il y a d’innombrables possibilités de coopération associations-collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement