Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

économie solidaire

Le fonds d’innovation sociale entre dans une seconde phase, malgré un bilan contrasté

Publié le 07/09/2020 • Par Louis Gohin • dans : France, Innovations et Territoires, Régions

L'ascension, ensemble
Trueffelpix / Adobestock
Les régions subventionnent l’innovation sociale, mais peinent parfois à soutenir des projets qui nécessitent un investissement financier élevé. Leurs services d’économie sociale et de développement économique peuvent aider davantage les entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire, avec les services de l’Etat. En mutualisant des enveloppes avec Bpifrance et en s’appuyant sur le fonds européen de développement régional, les régions sont en mesure d’allouer des prêts ou des avances.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Voir grand pour l’innovation sociale : c’est, depuis 2014, l’ambition du « fonds d’innovation sociale », le Fiso. Il s’agit d’un prêt à taux zéro financé à 50-50 par Bpifrance et six nouvelles régions, avec l’aide du fonds européen de développement régional, le Feder. Il prend en charge des projets à hauteur de 100 000 euros en moyenne qui pourrait évoluer à la baisse. Il peut aussi revêtir la forme d’une avance remboursable, une somme remboursée partiellement dans certains cas.

Les projets « Fiso » doivent être à la fois viables économiquement et d’un intérêt social, portés par des sociétés commerciales ou des associations, dont certaines ont un projet entrepreneurial. Jusqu’à présent, 45 projets ont été aidés, pour un total de 4,8 millions d’euros, selon les chiffres de Bpifrance.
Le but : que les régions puissent soutenir des investissements plus élevés que d’habitude. Les aides publiques disponibles sont, pour la plupart, des subventions prévues pour des budgets inférieurs. Les financements « Fiso » alimentent en cela des projets à la marge dans le champ de l’innovation sociale. « Environ un cinquième des projets labellisés au terme de notre appel à manifestation d’intérêt en innovation sociale est orienté vers le Fiso », détaille Faustine Maliar, conseillère régionale des Hauts-de-France, déléguée à l’économie et à la solidarité.
En Auvergne­ – Rhône-Alpes, Valéry Perret est responsable du service des politiques d’innovation et d’économie sociale et solidaire de la région. Selon lui ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le fonds d’innovation sociale entre dans une seconde phase, malgré un bilan contrasté

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement