Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Territoires
& Talents

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Territoires et talents

Île-de-France Mobilités

Cet article vous est proposé par Île-de-France Mobilités

« J’aime l’ambiance et la dynamique de travail à Ile-de-France Mobilités »

Publié le 15/09/2020 • Par Territoires et Talents • dans : Contenu partenaire

CLE08141-32
Lecocq Cédric
Sylvie Tamisier est assistante de direction à la direction ferroviaire d’Ile-de-France Mobilités. Elle nous explique pourquoi elle apprécie de travailler dans cet établissement public.

Elle y est rentrée un peu par hasard, en est partie quelques années… pour mieux y revenir ! Depuis 2018, Sylvie Tamisier, 53 ans, travaille à nouveau à Ile-de-France Mobilités, l’établissement public qui gère les transports franciliens. Elle y est assistante de direction à la direction ferroviaire, une direction qui compte 25 agents « Je connaissais l’établissement pour avoir été assistante de direction du directeur adjoint des projets d’investissements de 2012 à 2016. J’ai eu envie d’y retourner », raconte Sylvie Tamisier.

Elle y est rentrée un peu par hasard, en est partie quelques années… pour mieux y revenir !

Rien pourtant ne prédestinait cette fonctionnaire à rejoindre le secteur des transports. « J’ai fait l’essentiel de ma carrière dans l’Education nationale ! J’y suis rentrée en 2001 via les contrats emploi solidarité puis j’ai passé les concours de la fonction publique : C, B, B+. J’ai travaillé pendant des années en Seine-Saint-Denis, comme assistante dans un collège, un lycée, à l’inspection académique… Mon environnement, c’était l’Education ».

Mais, en 2012, alors qu’elle est assistante du directeur académique des services de l’Éducation nationale et du chef de cabinet à la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale, elle éprouve le besoin de donner un nouvel élan à sa carrière. « J‘ai consulté la bourse interministérielle des emplois. Il y avait ce poste au Stif, ça s’appelait comme ça à l’époque. Je ne connaissais rien aux transports, je ne savais pas vraiment ce que faisait le Stif… Mais c’était une création de poste, le travail avait l’air intéressant. Travailler dans un nouvel environnement me motivait. Je n’avais aucune connaissance du monde des Transports, mais j’avais acquis des compétences au fil des différents postes qui allaient m’aider à m’intégrer».

Après ces premières années à Ile-de-France mobilités, Sylvie Tamisier est rappelée par l’Education Nationale. Soucieuse de satisfaire ce ministère qui reste son ministère d’origine et de cœur, elle accepte une mission de deux ans. Mais en 2018, lorsqu’elle apprend qu’un poste se libère à la Direction Ferroviaire d’Ile-de-France Mobilités, elle postule aussitôt.

Technicité et transversalité

Sylvie Tamisier a aujourd’hui en charge l’agenda de la directrice et des deux chefs de département, l’organisation des réunions multipartenaires, le suivi des courriers mais aussi la gestion au quotidien des 25 agents du service. « C’est un travail qui demande de la technicité et de la transversalité. En effet j’organise des comités de ligne en lien avec la Direction des relations voyageurs, les élus, les opérateurs », explique cette fonctionnaire consciencieuse.

Au sein de sa direction, Sylvie Tamisier travaille sur différents dossiers : l’achat des nouveaux matériels roulants Train RER et Métro, la mise en concurrence du réseau ferroviaire francilien et du Grand Paris Express, la gestion des conventions de financements du matériel roulant votées au Conseil d’Ile-de-France mobilités, les travaux d’été par exemple et ses impacts sur les usagers… « Tout cela me permet de me rendre compte de l’utilité de mon travail au quotidien, puisque je le vis tous les jours, habitant Pontoise ».

Mère de deux grands enfants, elle apprécie également de travailler au sein d’une équipe jeune et très dynamique. « Ce que j’aime dans ce métier, c’est le contact humain. D’ailleurs, quand on m’a proposé le télétravail, je n’ai souhaité faire qu’une journée. Il est nécessaire d’être au contact de l’équipe pour avoir une organisation structurée et être réactive. Sylvie Tamisier profite de cette journée à la maison pour travailler sur le suivi budgétaire, le suivi des marchés, la facturation. « Une journée de télétravail, c’est bien pour traiter les dossiers de fond qui demandent de la concentration. Mais je ne peux pas envisager mon travail sans ce contact au jour le jour avec mes collègues ».

Ce que j’aime le plus dans ce métier, c’est le contact humain

Se former et évoluer

Forte de son expérience professionnelle, cette fonctionnaire participe activement au réseau des assistantes de direction mis en place à la demande de la Direction Générale. « Je fais partie du comité de pilotage en binôme. Nous nous réunissons tous les mois ou les deux mois pour échanger sur nos problématiques, faire des retours d’expérience pour améliorer nos pratiques et les harmoniser (environ 15 assistantes de direction)… C’est extrêmement intéressant et révélateur de la dynamique de travail dans l’établissement. Ce réseau des assistantes me tient vraiment à cœur, parce que je sais qu’il n’existe pas partout, et que je pense que c’est un moyen de valoriser le poste d’assistante au sein d’une structure publique.»

Toujours avide de se perfectionner, Sylvie Tamisier a déjà pu, en seulement deux ans, bénéficier de plusieurs formations. « J’assure le suivi du budget du département et suis à ce titre en lien direct avec les services financiers. J’ai eu une formation de 3 jours auprès du CNFPT sur la gestion financière et plusieurs journées de formation pratiques, en interne, avec les services financiers j’ai bénéficié de journées de formation pratiques sur le logiciel. Je vais bientôt faire une formation sur les marchés publics… Nous avons aussi accès aux préparations pour ceux qui veulent passer les concours de la fonction publique territoriale. Si on le souhaite, on peut se former et évoluer au sein d’Ile-de-France Mobilités ». Forte de ses multiples expériences, Sylvie Tamisier espère un jour accéder à des responsabilités supérieures, et ainsi continuer à évoluer dans ce travail qu’elle adore.

Si on le souhaite, on peut se former et évoluer au sein d’Ile-de-France Mobilités

Les offres d'emploi de Île-de-France Mobilités TOUTES LES OFFRES

Commentaires

« J’aime l’ambiance et la dynamique de travail à Ile-de-France Mobilités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement