Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transport

Transport public routier : le code de la route est modifié

Publié le 26/08/2020 • Par Léna Jabre • dans : Textes officiels, TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un décret du 24 août simplifie la procédure d’inscription au registre national des entreprises de transport par route s’agissant de la condition de capacité financière. Il prévoit, lors de l’inscription initiale, de supprimer l’obligation de faire certifier, viser ou attester par un expert-comptable, un commissaire aux comptes, un centre de gestion agréé ou une association de gestion et de comptabilité les documents justifiant le respect de cette condition. L’entreprise a l’obligation en contrepartie de communiquer les coordonnées complètes de l’une de ces personnes.

Un dispositif spécifique est également prévu pour la vérification de la capacité financière des microentreprises.

Par ailleurs, le texte adapte la dérogation à l’inscription au registre pour les exploitations agricoles réalisant des transports de marchandises au titre de l’entraide agricole.

Enfin, le décret modifie des dispositions en matière de sanctions. Les dispositions du code des transports sont complétées en cas de manquements graves à l’obligation de repos hebdomadaire des conducteurs. Le code de la route est modifié afin, d’une part, d’habiliter les contrôleurs des transports terrestres à verbaliser les infractions à l’interdiction de circulation des poids lourds dans certaines zones en cas de pollution atmosphérique et, d’autre part, pour clarifier la procédure d’immobilisation des véhicules qui présentent des défaillances techniques.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Transport public routier : le code de la route est modifié

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement