Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Avec E-Sdis santé, la contagion du Covid-19 limitée chez les pompiers et le service assuré

Publié le 03/09/2020 • Par Coline Léger • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France, Innovations et Territoires, Toute l'actu RH

pompiers
Flickr CC by Andrij Bulba
Pour éviter que le coronavirus ne se propage dans les casernes, quatre services départementaux suivent l’état de santé de leurs agents, par le biais de l’appli E-Sdis santé.Fonctionnant sur la base du volontariat, le dispositif concerne près de 12 000 personnes : sapeurs-pompiers, personnels administratifs et techniques…Les agents répondent chaque jour à un questionnaire de santé : en cas de symptôme lié au Covid-19, un infirmier ou un médecin de sapeur-pompier prend contact avec eux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Chaque matin, le même rituel : les sapeurs-pompiers reçoivent un questionnaire de santé par email. En moins de deux minutes, ils indiquent d’éventuels symptômes liés au Covid-19, tels que fièvre, toux, perte du goût ou de l’odorat… Dans la demi-heure qui suit, un médecin ou un infirmier du Sdis appelle ceux qui présentent des signes de la maladie, en tenant compte de leurs facteurs de risque (antécédents médicaux, âge, environnement familial, etc.) renseignés au préalable.

Depuis le printemps, ce sont près de 12 000 sapeurs-pompiers et personnels administratifs et techniques de Sdis qui bénéficient de ce dispositif dans quatre départements : l’Allier, la Seine-et-Marne, les Yvelines et la Corse-du-Sud.

Un suivi massif

Baptisée « Covid-Help » par la société Anamnèse, start-up du domaine ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Avec E-Sdis santé, la contagion du Covid-19 limitée chez les pompiers et le service assuré

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement