Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fracture territoriale

« Le Covid-19 a davantage frappé les métropoles que la ruralité »

Publié le 26/08/2020 • Par Romain Gaspar • dans : France

Laurent Davezies
P. Marais
Professeur au Centre national des arts et métiers et à l’université Paris est – Créteil, Laurent Davezies s’inscrit en faux contre certaines allégations de ses confrères sur la fin de la métropolisation et le retour en grâce des territoires ruraux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour Laurent Davezies, économiste et spécialiste des politiques territoriales, le coronavirus a surtout fragilisé les territoires métropolitains et touristiques, mais qui sont aussi les plus dynamiques dans le cadre de la reprise économique.

Professeur au Centre national des arts et métiers et à l’université Paris-Est – Créteil, il s’inscrit en faux contre certaines allégations de ses confrères sur la fin de la métropolisation et le retour en grâce des territoires ruraux. D’après lui, il n’y a « pas de raison d’imaginer une redistribution des cartes durable » et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la ruralité est loin d’être sous-dotée.

Quels sont les territoires les plus touchés par la crise sanitaire ?

Les territoires métropolitains sont les plus fragilisés ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Le Covid-19 a davantage frappé les métropoles que la ruralité »

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

27/08/2020 09h19

Enfin quelqu’un qui n’use pas de la langue de bois!
J’invite les uns et les autres à lire les cours donnés à l’école des mines par M. Moncovici. Si ce dernier parle avant tout d’énergies, il les évoque dans un cadre beaucoup plus large, historique, géographique et sociétal qui met en cause pas mal d’idées reçues.
D’une certaine manière, il reprend les propos de M. Laurent Davezies.

Dans une même logique, on pourrait également s’interroger sur le sens des politiques sociales menées en France depuis la première crise pétrolière: ne se trompe-t-on pas de cible en indiquant aider les plus démunis?
Je n’ai en effet trouvé aucune étude comparative sur le reste à dépenser une fois les charges obligatoires payées. Or je suis à peu près convaincu que la différence entre deux types de catégories (celles démunies tel qu’on l’entend aujourd’hui, dont sans tenir compte des aides indirectes non chiffrées par exemple versées par les collectivités d’une manière ou d’une autre et celles ayant un emploi faiblement rémunéré) ne va pas dans le sens usuel que l’on entend.
Vivement des études sérieuses dans ce domaine!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement