Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

L’obligation de formation des jeunes de seize à dix-huit ans à la rentrée scolaire 2020

Publié le 18/08/2020 • Par Léna Jabre • dans : TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Au Journal officiel du 6 août, avec le décret présentant le plan d’aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans, est paru un autre décret portant, celui-ci, sur l’obligation de formation des jeunes de seize à dix-huit ans.

Ce décret définit les conditions de mise en œuvre de l’obligation de formation et les motifs d’exemption pour les jeunes soumis à cette obligation ainsi que le rôle des missions locales chargées de contrôler le respect de cette obligation de formation et celui de leurs partenaires. Il entre en vigueur à la rentrée scolaire 2020.

Ce texte donne un rôle spécifique aux missions locales dans ce dispositif. La mission locale convoque en effet le jeune et son représentant légal : en cas d’absence non justifiée à l’entretien prévu à l’article R. 114-6 du code de l’éducation, lorsque le jeune abandonne précocement son parcours d’accompagnement prévu à l’article R. 114-2 du code de l’éducation ou lorsqu’il ne répond plus aux sollicitations de la mission locale. Dans un délai de deux mois suivant la convocation et en l’absence de respect de l’obligation de formation, la mission locale transmet au président du conseil départemental les informations relatives à la situation du jeune au regard de l’obligation de formation, en vue de lui permettre de mettre en œuvre les actions mentionnées au 2° de l’article L. 221-1 du code de l’action sociale et des familles ou toute autre mesure adaptée à la situation du jeune en lien notamment avec le programme départemental mentionné à l’article L. 263-1 du même code.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’obligation de formation des jeunes de seize à dix-huit ans à la rentrée scolaire 2020

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement