Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Spectacle vivant

Covid-19 : nouvelle douche froide pour les musiques actuelles

Publié le 12/08/2020 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

culture-concert-festival-rassemblement-FreeProd-AdobeStock_120618741-UNE
© freeprod-adobestock
Dans le cadre d’une série de mesures présentées le 11 août, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes jusqu’au 31 octobre. Une décision qui obscurcit encore un peu plus l’horizon déjà très sombre des artistes et des professionnels des musiques actuelles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Initialement prévue jusqu’au 15 août (décret du 27 juillet 2020 modifiant celui du 10 juillet 2020), l’interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes est prolongée jusqu’au 31 octobre. C’est une des annonces faites par Jean Castex, le 11 août, lors de son déplacement à Montpellier, avec le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Fin des faux-espoirs

Cette décision clôt une période de grand flou pour les organisateurs de spectacles et de festivals de grande jauge. Le 4 août, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot avait suscité de faux espoirs en annonçant, pour le 15 août(1), l’autorisation – sous certaines conditions – des rassemblements de plus de 5000 personnes. Avant de publier un « correctif » deux jours plus tard, sous la forme d’un « point de situation » rappelant la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Covid-19 : nouvelle douche froide pour les musiques actuelles

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement