Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Crise sanitaire

Face à la reprise épidémique, Jean Castex place le couple maire-préfet en pointe

Publié le 12/08/2020 • Par Alexandre Léchenet • dans : A la une, France

Jean Castex et Olivier Véran à Montpellier
DR
Le Premier ministre a annoncé, mardi 9 août, l'extension de l'obligation du port du masque. Il a également demandé aux préfets de travailler à une mise en œuvre de plans d'actions localisés, en lien avec les élus locaux, pour prévenir la reprise de l'épidémie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«  La situation liée à l’épidémie de Covid-19 s’est dégradée ces derniers jours. » Alors que l’épidémie montre des signes de reprise en métropole et à la suite d’un conseil de sécurité et de défense, le Premier ministre a annoncé, depuis le CHU de Montpellier, dans l’Hérault, avoir demandé aux préfets l’extension de l’obligation du port du masque dans les espaces publics, en lien avec les élus locaux.

Plusieurs dizaines de villes l’imposent déjà dans certains espaces particulièrement visités. Le préfet de Paris et la mairie ont également annoncé l’obligation du port du masque dans plusieurs quartiers de la capitale, dès lundi 10 août.

Saluant l’efficacité constatée du couple maire-préfet dans la phase de déconfinement, Jean Castex a également annoncé qu’il avait demandé aux préfets de poursuivre dans cette continuité.

Dans les vingts métropoles les plus peuplées, les préfets doivent travailler à la mise en place, « en lien avec les acteurs, et notamment les élus, à des plans d’actions, à l’échelle des bassins de vie pertinents », en fonction notamment des quartiers, des réseaux de transports ou des fragilités sociales et des zones à risques.

« Plans d’actions territoriaux renforcés »

Hors des métropoles, le Premier ministre a également demandé la mise en place de « plans d’actions territoriaux renforcés (…) à l’initiative des préfets ». Il répond en cela aux recommandations du conseil scientifique, qui, dans son dernier avis, demandait une prise en charge localisée de l’épidémie en cas de reprise importante.

« Les métropoles et grandes villes demandent à être à la manœuvre sur les modalités et que le préfet reste l’autorité coordinatrice afin de ne pas rompre la dynamique engagée par le couple préfet-maire, qui a prouvé sa logique et son efficacité ces derniers mois», déclarait France Urbaine à ce sujet.

Le premier ministre a également annoncé le prolongement de l’interdiction des événements de plus de 5000 personnes, au moins jusqu’au 30 octobre prochain. Des dérogations pourront se faire, encore une fois sous l’autorité du préfet, en fonction de la situation locale.

« J’ai l’impression de revivre au plan politique comme citoyen ce que j’ai vécu comme soignant pendant des semaines et des mois, à savoir des ordres, des contre-ordres, des demi ordres », a commenté sur France Info Philippe Juvin, maire LR de La Garenne-Colombes et médecin urgentiste à Paris, dénonçant le flou de certaines mesures, notamment l’obligation du port du masque, qui peut varier d’un côté de la rue à l’autre ou l’interdiction des grands rassemblements.

Contrôles renforcés

« Rien ne sert de prendre des mesures si celles-ci ne sont pas respectées de manière suffisantes », a conclut le Premier ministre, demandant aux préfets de mettre en place, dans chaque départements, des plans de contrôles ciblés, auxquels seront associés les maires et policiers municipaux.

Au delà de la verbalisation, Jean Castex a également annoncé de nouveaux moyens de prévention, comme les fermetures partielles d’établissements recevant du public « au delà d’une certaine heure », soit en tant que sanction, soit pour contenir la propagation du virus.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face à la reprise épidémique, Jean Castex place le couple maire-préfet en pointe

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement