logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/691119/laudit-de-debut-de-mandat-un-levier-pour-les-collectivites-face-a-la-crise/

[OPINION] GESTION
L’audit de début de mandat, un levier pour les collectivités face à la crise
Auteur associé | A la Une finances | Actualité Club finances | Analyses finances | France | Opinions | Publié le 11/08/2020

Changement d’équipes ou pas, les collectivités devront, avec cette nouvelle mandature, contenir fortement leurs dépenses de fonctionnement. Ceci implique de leur part une plus grande maîtrise financière pour proposer un projet politique qui réponde aux attentes de proximité exprimées par les usagers. En quoi l’audit de début de mandat constitue-t-il aujourd’hui, et plus que jamais, un atout pour les collectivités ?

Élaborer une feuille de route stratégique pour définir un projet réaliste

Les premiers mois d’un début de mandat sont une phase critique et sensible. Il s’agit du moment où se rencontrent les ambitions exprimées au cours de la campagne et la réalité de la situation locale. Les élus, dont certains le sont pour la première fois, doivent alors appréhender en seulement quelques semaines des enjeux complexes (fonctionnement des instances, de l’intercommunalité, d’un budget).

En effet, un mandat local, à la manière d’un projet, s’articule en quatre phases : la stratégie et la programmation ; la mise en œuvre ; l’entrée en « rythme de croisière » ; enfin, la finalisation et l’évaluation. En somme, les élus disposent de quelques mois à un an pour définir les grands axes du ...

POUR ALLER PLUS LOIN