logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/691089/la-chasse-aux-fonctionnaires-fantomes-a-debute/

RÉFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE
La chasse aux « fonctionnaires fantômes » a débuté
Claire Boulland | A la une | A la une emploi | A la Une RH | Actu Emploi | actus experts technique | France | Toute l'actu RH | Publié le 11/08/2020 | Mis à jour le 12/08/2020

Les cas de fonctionnaires ne travaillant plus depuis des dizaines d'années et toujours rémunérés malgré cela sont rares, mais reviennent chers aux collectivités. La loi de transformation de la fonction publique a mis fin à ces situations kafkaïennes et les licenciements débutent.

Absents des effectifs, ils continuent de percevoir des indemnités de leurs collectivités. On dit d’eux que ce sont des « fonctionnaires fantômes ». Dans l’attente de trouver un autre poste, ils sont pris en charge par les centres de gestion et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT)…Depuis de longues, parfois très longues années. Des situations, défrayant régulièrement la chronique, qui passent mal auprès du personnel, mais aussi des usagers. L’Est éclair et Capital s’en sont récemment fait l’écho.

La loi de transformation de la fonction publique y met fin.  La prise en charge des agents relevant depuis plus de dix ans du CNFPT ou du centre de gestion à la date de sa publication devait cesser dans un délai ...

CHIFFRES CLES

D'après les chiffres du ministère de l'Action et des Comptes publics, relayés par L'Est éclair, 443 agents territoriaux seraient momentanément privés d'emploi dont 410 sont pris en charge par les centres de gestion (150 "A", 93 "B", 167 "C").


POUR ALLER PLUS LOIN