Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Evénementiel

Redémarrage progressif des salons et congrès des acteurs locaux

Publié le 30/07/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

CONGRES-ambiance
fabien calcavechia/la gazette
Si le Salon et le Congrès des maires auront bien lieu en novembre, il n'en va pas de même pour d'autres rassemblements d'associations d’élus ou de territoriaux programmées en septembre et octobre. Tour d’horizon.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le feu vert était très attendu. Le 27 juillet, le nouveau ministre délégué au commerce extérieur et à l’attractivité auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Franck Riester, a autorisé la réouverture des salons professionnels à partir du 1er septembre 2020. Une reprise qui se déroulera dans le strict respect des conditions sanitaires imposées à tous les établissements recevant du public.

L’Association des maires de France maintient son Congrès, devenu l’un des moments forts de l’agenda politique, au mois de novembre, en parallèle du salon des maires. Au programme : des plénières consacrées à la relance des libertés locales et de l’économie.

« Nous avons toutes les capacités et tout le savoir-faire nécessaires à la réouverture des salons dans de bonnes conditions. Le Salon des maires et des collectives locales (SMCL) et le Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI), du 9 au 11 décembre, se tiendront aux dates prévues, en présentiel du 24 au 26 novembre pour l’un, du 9 au 11 décembre pour l’autre », se félicite Julien Elmaleh, directeur général du groupe Infopro Digital (Propriétaire de La Gazette des Communes).

Forfait de l’USH

Le congrès du Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales (SNDGCT), Territorialis, pourra aussi se tenir les 5, 6 et 7 novembre à Metz. « Nous serons 500 dans un centre des congrès qui peut accueillir 5 000 personnes. Les conditions sanitaires seront donc optimales », se réjouit le patron du SNDGCT, Stéphane Pintre.

Le congrès de l’Assemblée des départements de France figure aussi toujours au menu, les 4, 5, 6 novembre à La Rochelle, au cœur du fief de son président, Dominique Bussereau (ex-LR), la Charente-Maritime.

L’Union sociale pour l’habitat (USH) ne peut, en revanche, honorer son rendez-vous annuel. L’annonce ministérielle de l’autorisation des foires et salons au 1er septembre, et non au 30 octobre, selon un précédent décret, est tombée trop tard.
L’USH a dû annuler son congrès des 22, au 24 septembre, à Bordeaux, où elle attendait quelque 300 exposants.

L’Assemblée des communautés de France (AdCF) a, elle aussi, préféré passer son tour cette année. Sa convention prévue du 13 au 15 octobre à Clermont-Ferrand, n’aura pas lieu.

Pas de conférence des villes

L’Association des petites villes de France (APVF) a agi de même. Il n’y aura pas d’assises à Eysines (Gironde), les 17 et 18 septembre prochains. Le rendez-vous devrait être repoussé au printemps.
En attendant l’APVF élira son bureau le 22 octobre à Paris. Son président, le socialiste Christophe Bouillon devrait être reconduit avec, à ses côtés, un nouveau président délégué issu du centre droit, pour remplacer Pierre Jarlier. Il s’agira sans doute du sénateur de Haute-Savoie, Loïc Hervé.
Lors de ce rendez-vous du 22 octobre dans la capitale, l’APVF se penchera aussi sur la transition écologique, les politiques de vieillissements et la redynamisation commerciale des petites villes.

France Urbaine, l’association qui regroupe notamment les Métropoles, renonce à sa conférence des villes, programmée le 24 septembre, à la mairie de Paris. « La jauge, fixée cette année à 170 personnes, ne permet pas d’accueillir les 600 élus, directeurs généraux des services et partenaires », explique-t-on au sein de l’association.
France Urbaine élira cependant, ce jour-là, son nouveau bureau et son nouveau président. Jean-Luc Moudenc, après sa victoire à Toulouse le 28 juin, est candidat à sa reconduction. Si les écologistes ne peuvent espérer la présidence, ils devraient intégrer les structures de gouvernance, à la faveur de leur percée aux élections municipales.

Le Congrès des régions de France, initialement annoncé les 30 septembre et le 1er octobre à Montpellier est, lui, déplacé dans la capitale et réduit à une seule journée, le 19 octobre.

L’Association des élus de la montagne (Anem) tiendra comme prévu son 36è congrès, les 15 et 16 octobre à Corte, à l’université de Corse.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Redémarrage progressif des salons et congrès des acteurs locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement