Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Festivals: la facture Covid est salée !

Publié le 30/07/2020 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

festival - 2207918 - adobestock 600X400
© 207918-adobestock
Avec les annulations, reports ou réductions, les festivals sont très impactés financièrement surtout par les recettes qui manqueront au territoire, et même si les collectivités essaient de limiter la casse.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les festivals et concerts, notamment avec la période estivale, sont très impactés, tout événement de plus de 5 000 personnes ne pouvant se dérouler jusqu’au 31 août 2020, tandis qu’à moins de 5 000 personnes, un encadrement préfectoral s’impose avec respect des gestes barrière.

Recettes nulles, divisées par 40…

Du coup, trois options sont possibles : annuler, reporter ou bien réduire son festival. A Nîmes (150 610 hab., Gard), 12 concerts sont reportés en 2021, 4 annulés avec remboursements ouverts. Pour 7 autres l’information est à venir. Le festival Jazz in Marciac (1 224 hab., Gers) lui, prévu du 24 juillet au 15 août (250 000 visiteurs par an) est reporté. 3,5 millions d’euros de recettes qui s’envolent pour l’association organisatrice, mais aussi pour la commune (-70 000 euro ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Festivals: la facture Covid est salée !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement