Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Décentralisation : Jacqueline Gourault navigue entre les icebergs

Publié le 29/07/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

gourault-jacqueline
©Vincent Isore/IP3
Malgré le confinement et le retour de flamme du centralisme étatique, la ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités a fini par présenter le 29 juillet son projet de loi en faveur de l’expérimentation locale. Le premier étage de la fusée d’une réforme destinée à réconcilier Emmanuel Macron avec « les territoires ». Une gageure.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’était il y a six mois. Autant dire un siècle. Une poignée de semaines avant que le coronavirus ne plonge le monde dans la nasse, la ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales Jacqueline Gourault donnait le top-départ de sa réforme 3D, comme décentralisation, déconcentration et différenciation.

Au milieu des boiseries de la préfecture du Pas-de-Calais à Arras, elle initiait une tournée des popotes pour prendre le pouls d’édiles encore bousculés par les coupes budgétaires du début de la mandature et la jacquerie des gilets jaunes. Dans cet exercice, où il ne faut pas trop en dire tout en créant l’attente, Jacqueline Gourault excellait.

Première magistrate d’une petite ville du Loir-et-Cher durant un quart de siècle, elle était ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décentralisation : Jacqueline Gourault navigue entre les icebergs

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement