Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transition écologique

Pour mener la transition, le gouvernement veut mettre fin à l’artificialisation

Publié le 27/07/2020 • Par Olivier Schneid • dans : A la une, actus experts technique, France

friche2
AdobeStock
Le cinquième Conseil de défense écologique, qui s’est tenu lundi 27 juillet 2020 à l’Elysée, s’est notamment attaqué à l’artificialisation des sols, suivant en cela l’une des propositions majeures de la Convention citoyenne pour le climat. La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé un « basculement dans l’histoire urbaine de notre pays ». Les élus locaux sont directement concernés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le cinquième Conseil de défense écologique, lundi 27 juillet 2020, à l’Elysée, s’est « concentré » sur les propositions des groupes Se loger et Se déplacer de la Convention citoyenne pour le climat (CCC). En particulier, sur l’objectif de « lutter contre l’artificialisation des sols et l’étalement urbain en rendant attractive la vie dans les villes et les villages. »

« L’équivalent d’un département de la taille de la Drôme disparaît en moyenne tous les dix ans en France, et le phénomène s’accélère », a relevé la nouvelle ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. Pour avoir « des villes plus denses et plus agréables laissant plus de place à la nature, réduire la dépendance à la voiture individuelle et les atteintes à la biodiversité, améliorer le potentiel de développement ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Pour mener la transition, le gouvernement veut mettre fin à l’artificialisation

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement