Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Santé

La ville jumelle, une précieuse alliée au plus fort de la crise

Publié le 27/07/2020 • Par Caroline Vinet • dans : Innovations et Territoires, Régions

masque sanitaire tissu_AdobeStock_347833644
Mingcanfly/Adobestock
La commune de Lure, située en Haute-Saône, a bénéficié du concours d’Asperg, sa ville jumelle allemande, pour se procurer 10 000 masques à la sortie du confinement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Lure, Haute-Saône, 8 200 hab.] L’opération a été montée en urgence. En un peu moins d’une semaine, la commune de Lure est parvenue à se procurer 10 000 masques et à les distribuer gratuitement à ses habitants et à ceux de la communauté de communes du pays de Lure, quelques jours après le déconfinement, le 11 mai. Une prouesse qu’elle doit à sa ville jumelle allemande, Asperg (13 000 hab.), située dans le Land de Bade-Wurtemberg, alors que la course aux masques faisait rage.

« Nous avions reçu des promesses de fournisseurs de la région, mais il y avait des problèmes de délais. On nous garantissait des masques pour fin mai, début juin, et jusqu’à la mi-juin », se rappelle Eric Houlley, maire de la commune. Face à l’urgence et à la « carence de l’Etat », il prend alors la décision de s’en remettre à ses partenaires d’outre-Rhin. Jumelées depuis 1967, les deux villes continuent d’entretenir des liens actifs. On se connaît bien des deux côtés de la frontière. Chaque année, des échanges scolaires, associatifs et même entre pompiers sont organisés. Durant la crise sanitaire, les liens entre administrations se sont maintenus. Aussi, « quand les élus ont proposé de travailler avec notre ville jumelle d’Asperg, ça nous a rassurés à la fois sur

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville jumelle, une précieuse alliée au plus fort de la crise

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement