Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Elections

Elections intercommunales : la prime aux sortants

Publié le 20/07/2020 • Par Caroline Garcia Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

Estrosi 2
@cestrosi
L'élection à la tête des exécutifs communautaires est marquée par la reconduction de la plupart des présidents. Les maires des villes-centres se taillent la part du lion. Le consensus gauche-droite perdure, même si les écologistes jouent les trouble-fêtes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comme aux municipales, l’élection à la présidence des intercommunalités n’accouche pas de grand chambardement. Selon les chiffres de l’Assemblée des communautés de France (ADCF), 60 % des présidents sortants de groupements urbains (métropoles, communautés urbaines, établissements publics territoriaux du Grand Paris communautés d’agglomération) gardent leur fauteuil. Parmi eux, les maires se taillent la part du lion. 88 % des présidents de groupements urbains occupent un siège de premier magistrat, d’après l’ADCF.

Dans 53 % des cas, selon la même source, il s’agit du poste de maire de la commune la plus peuplée, comme Jean-Luc Moudenc (LR) à Toulouse, Christian Estrosi (LR) à Nice, Johanna Rolland (PS) à Nantes, Hubert Falco (PS) à Toulon, François Rebsamen (PS) à Dijon, ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Elections intercommunales : la prime aux sortants

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement