Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Comptabilité

Compte financier unique : une simplification à approfondir (3/4)

Publié le 23/07/2020 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Comptabilité
Olivier Le Moal Fotolia
Le CFU a été conçu dans un esprit de transparence et de simplification des documents comptables. Un objectif, parfois perdu de vue, regrette notamment le réseau d’experts financiers des collectivités territoriales l’Afigese.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Présentant les données patrimoniales et budgétaires en un seul document, le CFU devrait être plus lisible pour les élus », espère Catherine Castet, cheffe du service finance et cheffe de projet compte financier unique à Cenon (Gironde, 24 700 hab.), une commune embarquée dans la première vague de l’expérimentation.

C’est que la transparence de l’information financière est un des bénéfices attendus, que ce soit à destination des élus comme des administrés. « Nous travaillons actuellement avec le délégué aux finances pour améliorer la communication financière auprès de la population, et le CFU est en cela un levier intéressant », note Michaël Gueylard, directeur général des services de Marseillan (Hérault, 7 800 hab.).

Compte financier unique : work in progress (2/4)

Une ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Compte financier unique : une simplification à approfondir (3/4)

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

23/07/2020 04h20

Mme Marie-Christine Baranger a un point de vue intéressant: simplifier la lecture du document comptable, ce qui est tout à son honneur.

Mais si le rôle du CFU est de de produire une information claire et synthétique, ne faut-il pas aussi qu’elle soit complète?
C’est bien le rôle de l’annexe en comptabilité privée qui est de donner l’image précise des engagements. C’est ainsi un document indissociable du premier qui lui transcrit les éléments comptables et financiers.

J’ai en tête le cas d’une commune dont le maire vient de changer. Son opposition met en avant la bonne qualité du résultat de la gestion précédente, ce qui n’est pas tout à fait faux puisque les voyants qui étaient « oranges » se rapproches désormais du « vert ».
Mais ces indicateurs ne sont pas suffisants car, en même temps, les taux des taxes foncières hissent cette commune sur le piédestal des taux les plus élevés de France et si on prend les informations du MINEFI, les dépenses par habitant pour les frais de fonctionnement, les subventions aux associations et autres dépenses obligatoires sont bien inférieures à celles de la moyenne de la strate! Par contre, les frais de personnel, le remboursement des intérêts de la dette et la part annuelle de remboursement sont plus élevées.
Enfin, quand on regarde les dépenses d’investissement après remboursement de l’emprunt, le solde est nettement plus faible que celui de la moyenne des collectivités de la même strate.

Comme quoi, avec les mêmes chiffres, on peut dire tout et son contraire. Tout dépend de l’objectif et de ce que l’on veut bien défendre.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement