Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transition écologique

L’écologie, nouveau clivage entre métropoles et villes moyennes ?

Publié le 17/07/2020 • Par Olivier Descamps • dans : A la une, actus experts technique, France

A Tours, c'est un élu écologiste, Emmanuel Denis, qui a pris les rennes de la mairie. Il doit d'ailleurs réunir mardi 21 juillet les maires EELV et PS récemment élus dans les grandes villes.
A Tours, c'est un élu écologiste, Emmanuel Denis, qui a pris les rennes de la mairie. Il doit d'ailleurs réunir mardi 21 juillet les maires EELV et PS récemment élus dans les grandes villes. Ville de Tours
Plus marquée dans les grandes villes, la vague verte aura un impact sur les politiques de mobilité ou d’aménagement. La couleur politique des conseils métropolitains, les débats contradictoires entre écologistes sur des questions comme la densité urbaine et la généralisation de la prise de conscience environnementale pourraient brouiller les pistes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Et maintenant, place à la pratique. À Marseille, Lyon, Strasbourg ou Bordeaux, les nouveaux maires écologistes ne cachent pas leurs priorités : davantage d’espaces pour les piétons et les cyclistes, moins de béton et de « grands projets inutiles », des plans massifs de rénovation… Idem dans d’autres communes où ils occupent des postes importants dans les exécutifs locaux comme Paris ou Nantes. Les élections municipales de 2020 ont fait bouger les lignes et pourraient creuser un fossé entre ces grandes villes et des collectivités de taille plus modeste restées aux mains des partis traditionnels. Malgré quelques succès d’estime des écologistes à Poitiers, Annecy ou Besançon.

  • Ce que mijotent les futurs maires écolos

Publicité et espace urbain

La tendance n’est pas propre à la Franc ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’écologie, nouveau clivage entre métropoles et villes moyennes ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement