Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

« Il faut davantage prendre en compte le malaise des sapeurs-pompiers »

Publié le 16/07/2020 • Par Hervé Jouanneau Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Romain Pudal
J.-M. Leligny / Andia
Dans la nuit du 14 juillet, un pompier du Sdis de l’Essonne a été blessé par balle lors d’une intervention. Une attaque inédite par sa gravité qui met encore une fois en lumière les violences qu'ils subissent régulièrement dans l'exercice de leur mission. Une violence latente, mais aussi sociale, qui devrait être davantage prise en compte, comme l’explique le sociologue Romain Pudal.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Dans la nuit du 14 juillet, un pompier du Sdis de l’Essonne a été blessé par balle à Etampes lors d’une intervention pour un incendie de véhicule. Cet énième fait de violence à l’encontre des sapeurs-pompiers suscite l’indignation générale. « Une violence intolérable », « un nouveau palier franchi », « une tentative de meurtre »… Sur les réseaux sociaux, sapeurs-pompiers, syndicats et élus ont relayé l’information via le #touchepasamonpompier, et dénonçant une situation toujours plus alarmante. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a également réagi (lire encadré).

En décembre dernier, un rapport sénatorial présentait 18 mesures pour mieux assurer la sécurité des sapeurs-pompiers. Déposée tout récemment, la proposition de loi du député du Var Fabien Matras (LREM) va également dans ce ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Il faut davantage prendre en compte le malaise des sapeurs-pompiers »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement