Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Eléctions municipales

Les maires écolos crient haro sur les administrations pyramidales

Publié le 16/07/2020 • Par Jules Prévost • dans : France, Toute l'actu RH

A Bordeaux, Pierre Hurmic (EELV) a fermé la page « Juppé » (LR), aux rênes de la mairie pendant vingt-deux ans.
A Bordeaux, Pierre Hurmic (EELV) a fermé la page « Juppé » (LR), aux rênes de la mairie pendant vingt-deux ans. PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP
Vainqueurs dans la plupart des très grandes villes, les représentants d’EELV veulent décloisonner les services et doter les agents d’une culture environnementale. Un vent de changement qui pourrait se heurter à la disette financière.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’organisation en silo est morte : vive le mode projet ! Dans les villes où ils ont remporté les élections municipales 2020, les nouveaux maires écologistes affichent un objectif clair : transformer en profondeur la culture de leurs administrations communales en y introduisant plus de transversalité. « Dans beaucoup de mairies où le management vertical est la norme depuis longtemps, cette volonté est une véritable révolution, analyse l’ex-directeur général de collectivité et auteur du Guide des relations élus-fonctionnaires territoriaux Denys Lamarzelle. Mais il semble évident que cette modification sensible de mode de fonctionnement pourrait ne pas toujours être facile à mettre en place et ne pourra pas se faire du jour au lendemain. » !

Ce désir de changement est parti du constat partagé ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les maires écolos crient haro sur les administrations pyramidales

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

20/07/2020 02h39

Voila bientôt quarante ans que j’exerce des fonctions variées au sein d’une collectivité locale.
Tout au long de ma carrière j’ai vu naître est disparaître pas mal de types de management donc d’organisation des structures.

Mon expérience me donne à penser que le naturel revient (vite?) au galop!
La tendance naturelle de l’être humain est d’être directif… au moins à un certain moment. Il est donc fort probable que dans un premier temps ces élus prennent des mesures s’inscrivant dans la logique qu’ils souhaitent. Mais cette dernière va entraîner des délais importants pour voir apparaître les effets… ce qui est contraire aux objectifs politiques qui s’inscrivent plus dans une application visible immédiatement.

Certains vont dire que je suis pessimiste… je vais donc reprendre les propos de de M. André Comte Sponville, célèbre philosophe qui assure aussi des conférences de grande renommée: « cela me fait penser à cette devinette qui nous vient d’Europe centrale: sais-tu quelle différence il y a entre un optimiste et un pessimiste? Le pessimiste est un optimiste bien informé ».

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement