Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Infrastructures

Routes et ponts : comment sortir de l’ornière

Publié le 16/07/2020 • Par Fabienne Nedey • dans : actus experts technique, France

alaincielas2
CC by Alain Cielas/Flickr
La dégradation de l’état de santé du patrimoine routier fait l’objet, depuis peu, d’une prise de conscience. Mais, dans le contexte de la crise économique et sociale post - Covid-19, le sujet pourrait de nouveau être relégué aux oubliettes.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Trois événements ont marqué les esprits. Le premier, c’est l’effondrement du viaduc de Gênes, en Italie, le 14 août 2018, qui a entraîné un lourd bilan humain, 43 morts et de nombreux blessés, et des pertes durables pour l’économie locale, 422 millions d’euros. Le deuxième a eu lieu en France, à Mirepoix-sur-Tarn, en Haute-Garonne, où le pont suspendu a cédé le 18 novembre 2019, causant la mort de deux personnes. Cette fois, l’entretien de l’ouvrage, surveillé de près par son gestionnaire, le conseil départemental, n’était pas en cause. C’est un poids lourd en surcharge massive – plus de trois fois la limite de tonnage autorisée – qui a causé le drame. Le troisième s’est produit dans le Nord de l’Italie, le 8 avril, quand un pont inhabituellement vide du fait du confinement ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Routes et ponts : comment sortir de l’ornière

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement